21 avril 2019

Hitoire Algérie: la vieille croûte Lakhdar Bouregaa agresse les vrais Moudjahidines dans un torchon

C'est indigne de se donner de l'importance en diffamant les autres c'est le cas de l'écrivant Lakhdar Bouregaa qui se dit "baroudeur" . Dans son torchon hygiémique « Témoin sur l’assassinat de la Révolution »*, il assassine sans scrupules les hauts faits d'armes le Commandant Azzeddine et tous les chefs qu’il a connus à l’exception de ceux de "sa" wilaya (Bougara et Bounaama notamment) ainsi qu’Ait Ahmed et Krim Belkacem. Les vrais qui ont subi gel et neige dans les djebels sont tous morts Allah yarahamhou, la fitna mène vers l'enfer... [Lire la suite]

05 février 2019

Ministère des Moudjahidines: Au delà des ayants droits, : ces combattants qui n'ont rien demandé à l'Algérie

Beaucoup d'ayant droits se son t embourgeoisés et ignorent les vrais héros la Révolution 1er Novembre 1954; en particulier ceux qui n'ont de femandé ni pensions faramineues, ni license d'imptotation ni priorité aux logements et intérêts matériels; certains même ont rejoins l'ancienne métropole coloniale pour vivre subissant le mépris orbi et orbi Tout comme Frédéric Ségura qui a commis un attentat à la bombe à bord du vol Air France Oran-Paris le 19 décembre 1957 et qui fut exécuté par la France... [Lire la suite]
28 novembre 2018

Histoire Algérie: combien d'ayant-droits ne sont que des prétendants alors que seul peuple est l'héros de la Révolution

Selon Ennahar, le Ministère de la défense français : « Bo..... était un harki se référant au  président de la coordination nationale des ayants droits, le prénommé Khaled   avaient  accusé  les journalistes d'Ennahar  de fils de Harkis, et selon eux  le parcours de son père durant la guerre de libération nationale Contenu du document : Nous attestons que le nommé Mohamed Bounedjma a :servi comme Harki au 21e 39e RI , 6e Compagnieservi comme AASSE au 21e 39e RI, 6e Cieservi comme Harki au... [Lire la suite]
Posté par saidabiida à 07:01 - Permalien [#]
Tags : ,
17 novembre 2018

Histoire Algérie: Brigitte Lainé qui a archivé est morte la conscience tranquille contrairement aux faux ayant droits

Chère Brigitte Lainé s'en va la conscience tranquille: Elle est l'humaniste archiviste qui a apporté les preuves matérielle pour dénoncer les massacre du 17 octobre 1961 commis par la police de Papon contre les Algériens. Une action qui lui a valu une véritable “mise au placard” pendant des années. Paix à ton âme alors que de faux ayant droits continuent comme des rapaces à dévorer l'Algérie Nommée conservateur aux archives de Paris et de l’ancien département de la Seine en 1977,... [Lire la suite]
26 septembre 2018

Ministère des moudjahidines Algérie: L'association des anciens condamnés à mort "enterrée" par Tayeb Zitouni; le coup de grace

L'association des anciens condamnés à mort "enterrée" par Tayeb Zitouni; le coup de grace que la France n'a pas osé. Dans un communiqué intitulé «Interpellation de la conscience nationale»,l’Association nationale des anciens condamnés à mort, présidée par Mostefa Boudina, fustige le ministre des Moudjahidine qui, «non seulement n’a réglé aucun problème des moudjahidine, mais s’est attaqué à notre catégorie depuis sa nomination en 2014». Sa première décision, est-il mentionné dans le document, «a été d’exclure le... [Lire la suite]
31 août 2018

الموقع الرّسمي ـ وزارة المجاهدين ـ الجزائر : le ministre des Ayant-droits Tayeb Zitouni devrait faire le ménage dans son secteur

En 1954, les algériens en âge de combattre, étaient 1 million. Comment nous avons eu 2,5 millions "ayant+-droits" 800 000 Moudjahidine vivants???? Les vrais moudjahidine sont tous mort les armes à la main et le peut qui rester sont partis en douceur et ceux qui restent sont tous complicite de témoignages de faux ayant droits  hacha les  vrais moudjahide qui dénoncent preuve en main avec une liste de faux moudjahed 19 mars  qui occupent des postes dans l'administration algérienne et un ministre de moudjahidines qui a... [Lire la suite]

31 juillet 2018

Ministère des moudjahidines Algérie: Décès de la vraie moudjahida Leïla Mekki et limogeage d'un faux jeton

Au moment où on apprends avec soulagement le départ de Zitouni Tatyeb, La moudjahida est une militante anticolonialiste, communiste, nationaliste,  culturelle, elle est morte, dans la nuit du 25 au 26 juillet 2018 à l’âge de 93 ans. le bourgeois parvenu ministre des "moudjahidynes" Tayeb Zitouni limogé par le Président; Ce ministère de trop en Algérie où on continue à payer et donner des tas d'énormes avantages que la vraie  moudjahida Leïla Mekki n'a jamais demandés; elle a vécu de sa propre force de travail. ... [Lire la suite]
05 juillet 2018

5 juillet 1962 - 2018; exploitation de la souffrance des martyrs

ce sont les âmes des martyrs qui vivifient les seuls humanistes, les dits ayant-droits n'en finissent pas dévorer le patrimoine avec des appâts démesurés, les rentiers c'est le pire fléau de la Nation; on devrait mettre fin à ce parasitisme; on ne devrait pas exploiter la souffrance des martyrs pour s'enrichir toute honte bue; Gloire à ceux qui sont morts pour un idéal sans parfois figurer sur le nom des rues. Gloire aux disparus et honte à ceux qui les ignorent. J’aime ... [Lire la suite]
04 juillet 2018

الموقع الرّسمي ـ وزارة المجاهدين ـ الجزائر : le ministre des Ayant-droits Tayeb Zitouni, n'a réagi, que tardivement à la profana

le ministre des Ayant-droits Tayeb Zitouni, n'a réagi, que tardivement à la scène provoquée et filmée,le 30 juin 2018, par des supporters français racistes, brûlant le drapeau algérien pour exprimer leur joie suite à la victoire de leur équipe nationale de football qui venait de se qualifier pour les quarts de finale de la Coupe du monde en Russie.cet "ayant droit " n'a jamais songé à entreprendre des recherches sur les vrais martyrs disparus entre 1954-62, c'est trop cher pour le 3ème budget de la Nation c'est honteux ... [Lire la suite]
09 mars 2018

Saida Histoire:Saida : qui est Bétoule Fekkar-Lambiotte ?

Saida : qui est Bétoule Fekkar-Lambiotte ? par saidabiida @ 2010-03-25 – 08:38:48 Bétoule Fekkar-Lambiotte est musulmane. Être musulmane, c'est sa façon à elle de croire que l'homme n'est pas forcément un loup pour l'homme et que l'universel est à la portée de chacun. Prise entre deux feux – une posture qui lui va bien finalement. Presque une marque de fabrique. Fille d'un couple mixte franco-algérien,née à Saida elle a grandi dans l'Algérie coloniale en bénéficiant des privilèges de la nationalité... [Lire la suite]