06 avril 2017

وزارة المجاهدين-الجزائر ; Tayeb Zitouni oublie le 5 avril 1949 à Oran et Fernand Yveton condamné à mort une seconde fois

 Il ne faut surtout pas oublier les nationalistes algérien condamnés dont le corps a disparu à jamais comme Fernand Yveton qu'on voulu condamné à mort une seconde fois en faisant  disparaître son nom d'une rue à Oran ; les algériens épris de patriotisme se souviennent de l'évènement à l’attaque de la Grande-Poste d’Oran, le 5 avril 1949. les compagnons d'Ait Ahmed notamment  Ahmed Ben Bella, Soudani Boudjemaâ , Hamou Boutlelis, les frères Lounès, Omar Khettab, Belhadj Bouchaïb (Si Ahmed), Mohamed Khider... [Lire la suite]

31 mars 2017

Histoire Algérie: il ya 67. ans le 5 avril 1949 l'attaque de la grande poste d'Oran allait être le signal de la Révolution armée

  Pour réunir des fonds nécesssaire à la logistique de la Révolution armée naissance  les nationalistes algérien à venir de l’organisation spéciale (OS), bras armé du PPA-MTLD, des jeunes nationalistes planifient et organisent un hold-up à la poste d’Oran. “Les Oranais éprouvent du respect pour Si Hocine qui fut et restera un grand chef historique du mouvement de libération du pays”, a affirmé Yahia, un ancien militant du MTLD. Jeunes et moins jeunes, les Oranais lient la mémoire de Hocine Aït Ahmed à l’histoire... [Lire la suite]