20 avril 2015

ministère agriculture algérie: le ministère importe des "experts frogs" au lieu de créer des labels de viande et de fruits

Exportation des fruits et légumes en Algérie (1948) le ministère importe des "experts frogs" au lieu de créer des labels de viande et de fruits par mépris de ses cadres 

09 décembre 2014

Le ministère des ressources en eau rejoint le HCDS- MADR dans la valorisation des zones inondables

Outre l'étude des zones inondables déterminées par le BNEDER  couvrant 500 000 Ha , le ministère de Ressources en eau a fait part du recensement de 50 zones inondables dans les wilayates de  Khenchela, Batna, Sidi Bel Abbès, Bordj Bou Arreridj, Sétif, et Béchar ; cette étude est réalisée  avec l'expertise  de l’Union Européenne. Le but étant de prévenir les inondations par la réalisation de recherges artificielles , de retenues collinaires , de sillon en quinquonce, des courbes de niveaux renforcées de... [Lire la suite]
08 juin 2014

Agriculture Algérie: les femmes travaillent , les khobzistes observateurs commentateurs stériles

Avec l'INRA, l'agriculture algérienne et la petite hydraulique sont revenues à l'age de la pierre taillée , la femme travaille, homos sapiens stérilis ragda outmanji
31 mai 2014

Agriculture Algérie: une chanson si douce que notre Rachid Sayoud nous chantait

Quand je me tourne sur mes souvenirs je vois Rachid Sayoud venir présenter son bilan à l'ITGC, il avait une petite feuille roulée dans sa main il l'ouvrait prenait un grand souffle ...Benzaghou , Feliachi, Ait Ameur et les autres s'imptientaient et le couperet tombe " sinistré.."disait enfin Rachid Sayoud en terme de bilan et soudain une année il changea de bilan " Eider" ..quoi " Eider"  s'interrogeait Ait Ameur.."enfin c'est la variété de blé que j'ai sélectionnée " disait taciturne notre Rachid Sayoud; "mais comment as tu... [Lire la suite]
29 mai 2014

Agriculture Algérie: démonstration par ITGC de la diversification des productions sur zone inondable steppique

Conformément aux recherches entreprises par l'TGC , le semis de pois chiche a eu lieu la première semaine du mois de janvier 2014 pour permettre des opérations cultirales en présmis éradiquant les mauvaises herbes, et  achapper aux gelées tardives qui font avorter les fleurs ; ce sont là les principales contraintes au développment des légumineuse , la dose de semis était de 65kg/ha et le TSP a été au moins de septembre 2016 à une dose de 150kg/ha ; , il aété estimé que le niveau d'azote était suffisant pour un démarrage car... [Lire la suite]
28 mai 2014

Agriculture Algérie: Champs de démonstration ITGC sur zone inondable steppique

  l'ITGC a au cours de cette campagne 2013-2014 démontré la haute productivité des variétés de blétendre et blé dur sur champs de démonstration  ITGC sur zone inondable steppique. toutes les variétés installées à la ferme Hadjij (Smyr) Rechaiga à savoir les 12 variétés blé dur et blé tendre ont montré une meilleur croissance comparativement aux autres parcelle de démonstration installées plus au Nord en raison d'une irrigation sur l'ensemble de la ferme Toutes les variétés installés à la ferme Hadjij (Smyr) Rechaiga... [Lire la suite]

26 mai 2014

Saida Algérie: la wilaya de Saida va mobiliser d'importants moyens pour surpasser la satisfaction locale et l'irrigation

e La ville des eaux Saida  a été créée par diverses civilisations en raison de l'abondance de l'eau stockée sous formes de nappes fossiles dans des cavités énormes creusées dans les roches carbonatés du Tothonique et kiméringien ; ces stocks de l'ordre de 1 milliard de m3 sont approvisionnés par les recherges arrtificielles (de capacité  2600 l/s ) ; des recharges artificielles et un baarges prévu par la wilaya va réduire considérablement les hémorragies d'eau douce comme celles de Hounet de Tfrit et du vieux Saida:; la... [Lire la suite]
Posté par saidabiida à 12:48 - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 avril 2014

Agriculture Algérie, ressource en eau : La wilaya de Bouira tente une conciliation entre les deux secteurs

La wilaya de Bouira a sponsorisé une synergie entre les secteurs de l'hydraulique et de l'agricuclture, ailleurs vivant en dichotomie ; il s'agissait d'une journée d'étude et de réflexion organisée pour montrer l'intérêt de l'apport des secteurs pour la valorisation des eaux dans le haut bassins de la Soummam et des Issers en particulier par la réalisation de travaux de recharges artificielles pour limiter les pertes de sols et l'hémorragie des eaux. La Wilaya de Bouira est un exemple de valorisation des moyens en matière... [Lire la suite]
Posté par saidabiida à 08:30 - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 janvier 2014

Ministère de la Ressources en eau : Ksar Chellala, un exemple de distribution des eaux de qualités

La Daira de Ksar Chellala qui compte plus de 150 000  habitants a le privilège de puiser son eau  des couches Kimérinjienne at albienne emmagasinée dans des roches carbonatées  régionales approvisionnées par une recharge artificielle    de quelques 2600l/s à partir  de l’inféroflux  El  Bayadh –Birine avec affleurement de la nappe à 720 sur l’Oued Touil; Il s'agit des eaux les plus potables après celle d'Al Meniâ, les plus abondantes et les plus saines étant... [Lire la suite]
30 mars 2013

Agriculture Algérie : l'érosion hydrique faute de recharge artificielle menace les terres fertiles de El Maadher Boussaada

En raison de l'absence d'ouvrage d'infiltration des eaux de pluies , l'érosion hydrique intense dans cette région menace les terres fertiles de El Maadher Boussaada ; il y a nécessité de proceder à des ceds de dérivation et d'infilmtration des eaux des crues pour à la destructionprésevation d'un pôle agricole économique important de la région de Boussaada (El Maadher).....le HCDS a pour sa part opté  la réalisation de travaux de CES (conservation des eaux et des sols)mais il y nécessité de travailler en synergie avec... [Lire la suite]