13 août 2016

Ministère de la Santé Algérie: retard dans l'hommage à Aldjia Benallegue-Nourredine, première médecin femme en Afrique en 1937

 Un hommage posthume tardif a été rendu ce 10 Aout 2016 à la première femme médecin en Afrique, l’Algérienne Aldjia Benallegue-Nourredine, décédée le 31 décembre 2015, à Tartous (Syrie), à l’âge de 96 ans, par le CHU Nafissa-Hamoud (ex-Parnet), où elle a marqué par sa rigueur, le service de pédiatrie qu’elle a dirigé pendant plusieurs années. La cérémonie de recueillement en la mémoire de la défunte, s’est déroulée en présence notamment du ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abdelmalek... [Lire la suite]