18 septembre 2016

Fiche de lecture du livre "Zineb, mère courage " de Lila Maata Benzaza dévouée au service du pays et la condition féminine

 Lila Maata Benzaza née au sein d'une famille de nationalistes et maquisards a entièrement été dévouée au service du pays en raison de la noblesse de ses ancêtres ; cette Pnélope des temps modernes a été trés engagée dans les années  1990sous forme d'écrits  en fait , elle a: écrit un roman dénonçant la décennie noire ce qui est vrai puisque ce roman sera en compétition bientôt! Son titre est ."Voyage au bout de l'enfer" pour apporter sa contribution décisive à la lutte antiterroriste et annihiler... [Lire la suite]

13 septembre 2016

Algérie Histoire Saida littérature: Lila Benzaza Maata fille de Moudjahed une étoile au firmament de la littérature algérienne

Source: Réflexion : « Le fils de Aïchata », voyage aux confins de la souffrance d’une femme abandonnée , une histoireprofondément passionnante, et captivante à la fois.  Lila Benzaza Maata   épouse de feu BENZAZA Hadj Ben Abdallah, est la sœur du martyr chahid MAÂTA Mohammed El Habib. Son défunt époux ,le premier directeur général de l’Institut Technique d’Agriculture de Mostaganem dans les années 1970. Lors de l’entretien elle nous confia son amour pour l’écriture littéraire, depuis sa tendre jeunesse,... [Lire la suite]
05 juillet 2016

Littérature française: la vie sexuelle des écrivains français couchée contée sans tabou par Iman Bassalah

 Iman Bassalah a aussi son jardin secret en matière de sexualité sans tabous On ne s'étone plus de  la plume érotisée d'un Houellebecq, surtout si on sait maintenant que le sérieux  Alphonse Daudet aimait les orgies,oui l'auteur des Lettres de mon moulin, raconter à Flaubert, lors d'un dîner chez Zola : « Il me faut pour jouir, contre ma chair, la chair de deux femmes, l'une que je manie et l'autre qui mange le derrière de celle que je tripote » ? Victor Hugo qui est sorti avec la petite amie de son fils disait en... [Lire la suite]
16 juin 2013

Algérie France: l’écrivain arabophobe Boualem Sansal reçoit de l’Académie Française « le Grand Prix» de la servitude Francophile

Algérie France : l’écrivain arabophobe Boualem Sansal reçoit de l’Académie Française « le Grand Prix»  de la servitude Francophile, accompagnée d’une prime de 20 000 euros, à l’écrivain Boualem Sansal. Cet écrivant de romance à l’eau de rose a été sélectionné sur les critère suivant : d’abord MAKereau « dje3di » qui a « lutte) » contre les nobles traditions de sa Nation qui lui a donné une éducation gratuite , une culture et son déni pour une religion céleste en Algérie. L a Nation mère a fait... [Lire la suite]
07 juin 2013

Saida Littérature : Khadidja Djebbar-Licir écrivain ordinaire mais surprenante à l'occasion

Khadidja Djebbar-Licir ancien professeur de français a obtenu sa licence  en sciences du langage,  à l'Université Paris 5, faculté historique de la Sorbonne. Actuellement jeune retraitée  elle a enseigné le français langue étrangère au Collège et Lycée à Saida, et est professeur associée à l'université Moulay  Tahar de Saïda, Algérie et a fait un journalisme usant un français très fouetté . Elle a publié un premier roman 'L'Intruse écrivante' en 2004 exprimant sa modestie qui contraste avec le narcissisme des... [Lire la suite]