18 septembre 2016

Fiche de lecture du livre "Zineb, mère courage " de Lila Maata Benzaza dévouée au service du pays et la condition féminine

 Lila Maata Benzaza née au sein d'une famille de nationalistes et maquisards a entièrement été dévouée au service du pays en raison de la noblesse de ses ancêtres ; cette Pnélope des temps modernes a été trés engagée dans les années  1990sous forme d'écrits  en fait , elle a: écrit un roman dénonçant la décennie noire ce qui est vrai puisque ce roman sera en compétition bientôt! Son titre est ."Voyage au bout de l'enfer" pour apporter sa contribution décisive à la lutte antiterroriste et annihiler... [Lire la suite]

13 septembre 2016

Algérie Histoire Saida littérature: Lila Benzaza Maata fille de Moudjahed une étoile au firmament de la littérature algérienne

Source: Réflexion : « Le fils de Aïchata », voyage aux confins de la souffrance d’une femme abandonnée , une histoireprofondément passionnante, et captivante à la fois.  Lila Benzaza Maata   épouse de feu BENZAZA Hadj Ben Abdallah, est la sœur du martyr chahid MAÂTA Mohammed El Habib. Son défunt époux ,le premier directeur général de l’Institut Technique d’Agriculture de Mostaganem dans les années 1970. Lors de l’entretien elle nous confia son amour pour l’écriture littéraire, depuis sa tendre jeunesse,... [Lire la suite]
05 juillet 2016

Littérature française: la vie sexuelle des écrivains français couchée contée sans tabou par Iman Bassalah

 Iman Bassalah a aussi son jardin secret en matière de sexualité sans tabous On ne s'étone plus de  la plume érotisée d'un Houellebecq, surtout si on sait maintenant que le sérieux  Alphonse Daudet aimait les orgies,oui l'auteur des Lettres de mon moulin, raconter à Flaubert, lors d'un dîner chez Zola : « Il me faut pour jouir, contre ma chair, la chair de deux femmes, l'une que je manie et l'autre qui mange le derrière de celle que je tripote » ? Victor Hugo qui est sorti avec la petite amie de son fils disait en... [Lire la suite]
28 mars 2015

Ministère de la Communication Algérie: Hamid Grine refuse l'invitation de France 24 à l'opposé du harki Anouar Malek

le gueux au service de Nostalgérique France Le porte parole du groupe terroriste Nosra France 24  a invité le prestigieux Ministre de la communication Hamid Grine sur le plateau colonial; ce plateau vante les bombardements des diaboliques saoudiens assassinats aveuglément les pauvres yYéménites; la journée de la prière du Vendredi a été encore un déluge de feu saoudien et heureusement un F16 a été abattu par les Combattants Yémenites; les deux pilotes de Yatrib ont été extirpés par les assassins yankees qui manipulent les... [Lire la suite]
27 janvier 2015

Saida Algérie: le suicide interminable de la culture littéraire saidéenne , l'écrit vain, le cri vain

Aicha Bouabaci, écrivain, écrit vain Je viens enfin de trouver le temps pour exprimer ce que je souhaitais révéler depuis le mois de novembre et particulièrement depuis mon assez longue absence pour soins médicaux importants: je ne dirai pas" le roi est mort, vive le roi!", je ne dirai pas non plus " le renouveau culturel est mort sitôt né" parce que je suis une optimiste invétérée mais ma lucidité m'impose de dire que le rêve que j'ai exprimé à travers ce groupe, " Saïda, le renouveau culturel" spécialement conçu pour tracer une... [Lire la suite]
Posté par saidabiida à 07:18 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
24 octobre 2014

saida Histoire: l'arrestation des moudjahidines compagnons de Aouni et Djamila bent el Oujdia

  9 h · Cette photo a été prise par un para, le sergent-chef Marc Flament en novembre 1959, elle représente trois membres du FLN (Mohamed Cheikh, Madani Bouziane) dont une femme la Moudjahida Djamila bent el Oujdia , qui, après avoir été capturés par le commando Georges, sont exhibés, sous la menace, à la population de Saïda avec un poignard entre les dents. Cette photo devait illustrer un tract de propagande incitant les combattants algériens à se rendre. Mohamed Cheikh tentera de s’évader mais... [Lire la suite]
Posté par saidabiida à 11:48 - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 août 2014

Littérature Histoire Algérie : Littérature ancestrale Algérienne

Cet article est dédié à tous les algériens qui ont adoptés les us et coutumes arabo-musulmanes très rapidement et aux orientalistes européens qui ont embrassé l'IslamL’histoire et la géographie établissent que l’Algérie est une unité ancestrale , et elles montrent que Saint Augustin l'Algérien a été ignoré en raison de l'apartheid colonial français.En effet, il y a jadis eu et il y a des hommes générés de ce terroir algérien, nourris, formés par lui, qui ont fait, qui font acte de parolier voire même d’écrivains utilisant le... [Lire la suite]
Posté par saidabiida à 19:09 - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
16 juin 2013

Algérie France: l’écrivain arabophobe Boualem Sansal reçoit de l’Académie Française « le Grand Prix» de la servitude Francophile

Algérie France : l’écrivain arabophobe Boualem Sansal reçoit de l’Académie Française « le Grand Prix»  de la servitude Francophile, accompagnée d’une prime de 20 000 euros, à l’écrivain Boualem Sansal. Cet écrivant de romance à l’eau de rose a été sélectionné sur les critère suivant : d’abord MAKereau « dje3di » qui a « lutte) » contre les nobles traditions de sa Nation qui lui a donné une éducation gratuite , une culture et son déni pour une religion céleste en Algérie. L a Nation mère a fait... [Lire la suite]
09 avril 2013

Saida Algérie Littérature : Aicha Bouabaci, une fille de militant nationaliste devenue écrivaine

Aicha Bouabaci est une fille de militant nationaliste qui n'a rien demandé après 1962; une femme qui a formé des générations de saidéens devenus médecins pilotes et cadres de la Nation; son père Mohamed el Maaskri (W 5) nom de guerre: Zekraoui Mohamed) a hébergé des commissaires politiques comme Bouguerba ,Ghaouti Moussa, Tayeb Nahari ,puis le capitaine Bensaadoune qu'il a tenté de libérer de la prison de Saida en Octobre 1961; il avait un contact avec tous les chefs militaires de l'ALN comme le commandant Mejdoub le lieutenant... [Lire la suite]