Autre scandale Hadj 2018: des tapis portant la mention de l’Office National du Hadj et de la Omra (ONHO) ont été vendus aux marchés à la Mecque: ces tapis devaient être offerts aux hadjis algériens; comme toujours les deux amis Mohamed Aissa et Azouza Youcef ont promis une enquête.

Ce sont des Hadjis qui ont trouvé ces tapis vendus à des prix dérisoires variant de 7 à 10 Rials. Soit pas plus de 500 dinars ! Vol, corruption, dans les lieux saints de l’Islam, et pour 500 malheureux Dinars ! Peu de mots peuvent qualifier un tel acte, une telle misère morale. Ce degré d’absence de valeurs.

Selon ce qu’a pu constater le quotidiens Ennahar qui rapporte cette information, ce mardi 4 septembre, ces tapis portent la mention de l’Office National du Hadj et de la Omra (ONHO)

Le ministère des affaires religieuses a ouvert une enquête. Selon Ennahar, le Directeur de l’Office du Hadj et de la Omra, Youcef Azzouza, est chargé en personne de suivre cette affaire.

Aucun texte alternatif disponible.