Correction d'une publicité de l'INRA sur un ancien projet a pris à son compte une réalisation de l'ITGC . Mr Abdelkader Bouazgui dans sa visite à la Wilaya de Souk Ahras. région de Sidi Fredj pour un ancien projet ITGC concernant du figuier de Barbarie'inerme:,
ce projet a été entamé par l'ITGC : Monsieur Ali Zeghida était directeur du projet au cours des années 1990; ce projet de cactus inerme avait trois objectif: fournir une alimentation en vert au cheptel, éviter aux mouton de se déplacer sur un trajet stressant pour boire l'eau saumâtre et un rôle écologique sur des zones escarpées

L’image contient peut-être : plante, nature, nourriture et plein air
Commentaires
Ali Zeghida
Ali Zeghida Merci Lakhdar, mais l'initiateur de ce projet d'envergure dans les années 90 reste quand même notre défunt frère Redjel Noureddine que tu as du croiser parfois...Certes le projet M&M a eu un impact retentissant sur le développemnt du cactus et d'autresfacettes du développement communal, mais il a été la continuité de ce qui a été entamé par la formidable équipe régionale du HCDS de Tébessa avec l'association des éleveurs de la même région...etc il y a bcp à dire sur cette expérience...
 
Amina Bentelbled
Amina Bentelbled Et dire que nos voisins marocains ont une très très longue avance sur nous par rapport à ce projet sur les figues de barbarie.

Ali Zeghida
Ali Zeghida On a commencé ensemble 4 pays dy Maghreb: Maroc, Algérie, Tunisie et Libye et 4 du Mashrek: Liban, Syrie, Jordanie et Irak. Seuls la Tunisie, l'Algérie et le Maroc connaisaient et maitrisaient cette culture. Pour les autres pays c'était une introduction. L'Algérie et la Tunisie ont beaucoup contribué à la dissémination du cactus en Libye et au Mashrek. Des milliers de raquettes ont été acheminées vers ces pays et des séances de formation dispensées par les experts Algériens, tunisiens et Marocains. La Tunisie a valorisé encore plus la culture du cactus, le Maroc a beaucoup amélioré sa production de figues de barbarie, les efforts de l'Algérie ne sont pas aussi perceptibles, les raisons sont multiples... Il ya peut être des progrès dans ce domaine, je ne pourrai le dire, je me suis déconnecté il y a quelques années...J'ai des échos que certains pays du Mashrek, la Jordanie et l'Irak ont fait des progrès dans ce domaine...production de fruit et de "feed block" pour le cheptel ovin...
Moumouh Ouacif J'aimerais bien savoir plus sur ce projet.