Hadj 2018 et escroqueries des agences :Le minsitre Mohamed Aissa n'a pas tenu ses promesses de faire une enquête sur les agences sans scrupules dont les morchid présentent un danger pour la stabilité de la Nation ; des faits documentés (voir nos articles sur www.saidabiida.canalblog.com ) parvenus des Lieux saints le déMontre comme c'est le cas de la presse nationale ., les pèlerins algériens ne sont pas satisfaits des conditions inhumaines d'hébergement au niveau d'un hôtel complaisants avec .les agences uniquement algériennes. nous n'avons pas vu d'autres nationalités plus organisées se plaindre, et les appels téléphoniques aux autorités chargé du Hadj restent passives..

dans une vidéo tristement populaires on voir les pèlerins ont même observé une action de contestation dans le hall d'un hôtel, situé à la rue Ghaza, pas loin de La Mecque, refusant ainsi de rejoindre leurs chambres pour manque d'hygiène et de commodités. Ce qui a nécessité l'intervention des autorités saoudiennes pour régler le problème.
à médine comme à La Mecque par l'état des chambres jugées infectes et étroites pour parfois 6 personnes au lieu de 4 hadj
Des pèlerins ont préféré passer la nuit dans le hall de l'hôtel en guise de contestation.
Les représentants de la délégation algérienne du Hadj également sont intervenus pour trouver un terrain d'entente en sommant le propriétaire de l'hôtel de prendre en charge les doléances des clients. 
En vue d'accompagner les pèlerins et rester à leur écoute, le département hérité par Mohamed Aïssa a payé le hadj un grand nombre d'accompagnateurs comme les travaux publiques qui n'ont rien à voir avec les dits 800 "membres officiel avec ), la complaisance de Youcef Azzouza.

 

Mots clés: Abdelaziz Bouteflika, darak el watani, dgsn algérie, dr, Ministère des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aïssa Ministre des Affaires Religieuses et WAKFS, Office national du Hadj et de la Omra (ONHO), Office national du hadj et Omra (ONHO), Youcef Azzouza