L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout et plein air
Les copropriétaires de l’immeuble où se trouve l’appartement de Saadani , géré par sa fille Kenza via une SCI dénommée l’olivier, vont se réunir en une assemblée extraordinaire le vendredi 20 octobre pour discuter de l’encombrant voisin venu du sud. Les copropriétaires vont proposer à la gérante de la SCI Kenza Saadani de lui racheter l’appartement . Ils ne veulent plus de leur présence dans la copropriété .
 
Un des copropriétaires de l’immeuble nous a simplement expliqué et en ces mots précis , je le cite : La présence de ce corrompu algérien est devenue problématique pour nous. L’immeuble commence à perdre de sa valeur . Qu’il parte ailleurs qu’il aille dans le sud à Marseille ou il qu’il rentre chez lui , on ne veut plus de lui ici. Ras le bol