L’image contient peut-être : textele wali de Tiaret s’est prononcé,ce 9 août 2017 sur la question, dans un communiqué officiel sur le site de la wilaya. Il attribue ce retard aux enquêtes nécessaires. Ce qui constitue en soi un plus de rigueur, promettant que la levée de l’entrave ne saurait tarder que quelques dizaine de jours.

La wilaya a précisé que la liste tant attendue totalise quelque 2600 logements, la plupart des quartiers de la ville de Tiaret seront touchés par cette opération, indique-t-on à la wilaya.

Dans le même sillage, et selon le même communiqué, le wali a affirmé que les enquêtes ont démontré que des personnes qui n'ouvrent pas droit, des personnes résidentes à l'étranger, des résidents hors wilaya et même les morts figureraient parmi ces pré-bénéficiaires.

Force est de constater que les vérités commencent à jaillir du service de logement de la daïra de Tiaret qui a suscité la controverse.

Au vu d’une telle révélation de nouvelles protestations sont à prévoir lors de l'affichage des listes des bénéficiaires.