Cher Monsieur Macron, ous trouverez peut-être ma lettre incongrue, voire malvenue., je suis d'accord avec vous; je respecte votre  choix du mépris que vous avez pour ceux qui ont commis des crimes contre l'humanité en Algérie ;et il m’est même arrivé d’acquiescer, par un simple hochement de tête que la France a bien fait d'ignorer le sort des harkis dans les accords d'Evian en Mars 1962. Il se trouve que, depuis l’élimination de la pègre de droite aux pimaires de la droite  que j’appréciais particulièrement,  je ne regarde plus que d' un derrière discret  la campagne présidentielle. Mais, depuis quelques jours, je la regarde à nouveau. Je ne sais pas si je fais bien. Pour tout vous dire, je suis tombée sur le cul lorsque vous avez déclamé qu’il n’y avait pas de cul-ture française si ce n'est le préfixe.

Moi, je vis en Finlande et la cul-ture française est une femme  aux nue montrant sa toison au Musée d'Orsay. Le réalisateur multirécompensé Aki Kaurismäki aime tellement la poésie française qu’il n’a pas hésité à publier à ses frais la traduction en finnois de Paroles de Jacques Pervert.  Faut-il croire, Monsieur Macron, que seuls les étrangers savent apprécier à sa juste laideur  la richesse de notre patrimoine cul-turel français ?

Une autre fois, vous êtes allé en Algérie pour y tenir des propos honnêtes et courageux  qui assimilent la colonisation française à un crime contre l’humanité 

Ces déclarations sont compréhensibles de la part de quelqu’un qui veut être le chef de l’État français et qui doit avoir une vision de la France et de sa politique étrangère. Si vous voulez traiter de vrais sujets, vous, ancien ministre de l’Économie, rendez donc visite à Theresa May pour parler du Brexit et de l’avenir de notre coopération bilatérale avec les Etats-Unis et Trump. En Algérie, la situation politique est paisible, , les droits de l’homme et les principes démocratiques sont respectés , et c’est aussi un des pays les plus militant pour la paix  au monde. ; je comprendsvos propos  en citant la notion de crime contre l’humanité qui avait été introduite à Nuremberg pour juger les criminels du IIIe Reich dont le dessein macabre était d’exterminer les juifs d’Europe ou encore les Tsiganes. Notre Préfet de Paris Papon s'est chargé lui même d'mbarquer le juifs dans des trains en aller simple vers le Crématoire .alors l'Imam de Paris Bebghebrit abritait les juifs dans la Mosquée de Paris

Le crime contre l’humanité n’est pas un accident de l’histoire, c’est un crime intentionnel, des atrocités délibérées.