PT : «Aucun patriote ne pleurera le départ de Saïdani»

22 Oct, 2016 | 18:56  |  5
Le PT appelle à une «dépollution» du climat politique. New Press

Le PT appelle à une «dépollution» du climat politique. New Press

Le Parti des travailleurs (PT) est le premier parti politique à réagir au départ d’Amar Saïdani de la tête du FLN. Par la voix du député Ramdane Taâzibt, le parti de Louisa Hanoune se demande si la «démission» du SG du FLN est annonciatrice d’une nouvelle ère. Il souligne qu’Amar Saïdani et la direction du FLN ont œuvré depuis 2013 à la caporalisation de la vie politique, parasitant l’activité du gouvernement et pratiquement de toutes les institutions de l’Etat, y compris les assemblées élues». La «démission» ou plutôt «l’éviction» du responsable du «PFLN ne peut concerner ses seuls membres. Le désormais ex-SG du PFLN a pollué la scène politique par ses attaques contre le multipartisme, contre les institutions de l’Etat, contre les patriotes de tout bord, contre des moudjahidine et moudjahidate, semant au passage la fitna, la haine…», souligne Taâzibt, pour qui l’action d’Amar Saïdani «a affecté toutes les institutions de l’Etat».

Le député du PT estime que «de ce point de vue, aucun patriote digne de ce nom ne pleurera la disparition politique d’un tel personnage». Mais le PT assure que, «pour autant, aussi important soit-il, cet élément nouveau dans la situation politique pose une série de questions». «Est-ce qu’on se dirige vers une dépollution du climat politique ? Allons-nous vers une remise à plat ? Cela est-il annonciateur d’un début de recomposition politique ? Allons-nous vers la réhabilitation du politique et son assainissement ? Cet élément nouveau va-t-il être suivi de changements dans les politiques suicidaires du gouvernement – retraite, santé, code du travail, austérité ?», s’est-il interrogé, tout en souhaitant que l’éviction de Saïdani mène vers la «dépollution de la scène politique».

Amar Saïdani avait attaqué de manière virulente la présidente du PT, Louisa Hanoune, en l’accusant d’avoir été parrainée par le général à la retraite Toufik.

Hani Abdi