Etant Considéré comme l’une des personnes les plus actives le W ali de Béjaia est une personne très prestigieuse avec force de caractère entraînant de gré ou de force les membres de l'exécutif: les vrais directeur sont dans le terrain, dans la mosquée pour éduquer imam et croyant , sur les chantiers de travaux publics et non dans les salles de grillades, le Wali a su rétablir l'ordre en répondant aux préoccupations de la population pas comme ce chef de Daira ou directeur de la Cul-ture e qui se complaît dans son bureau et envoie une femme demander des faveurs aux artisanes. Il a rétablit l’ordre et le calme dans une wilaya très mouvementée après avoir accompli un travail d'éducation des membres de l'Exécutif Mascara. pour les incitant à sortir sur le terrain ; less chefs de Daira ne doivent pas attendre la visIte du Wali pour sortir sur le terrain ou pour visiter un atelier ; le Wali Béjaya a eu le mérite de de réhabiliter les routes et autoroutes et l’organisation des souks dans une ville en exploitant la culture de Bougiotes et ainsi ili su gérer les conflits sociaux et d’ordre sécuritaire; dans une ville d el'ouest il y a eu 3 crimes en 15 jours.cet été.
Ce Wali a su gérer fermement la coordination entre directeurs de de l'exécutif en les incitant à ne pas recevoir la gente féminine dans leur bureau mais de préférence aller voir leurs ateliers pour les envourager à mieux produire.
ce wali , a montré ses capacités de grand gestionnaire en lançant notamment, une série de grands chantiers probants: le branchement de la wilaya en gaz de ville atteint actuellement plus de 90%, un taux non égalé ailleurs. L’autre bataille, celle de l’eau, avec les grands chantiers de travaux publics comme à Ksar Chellala où jamais un directeur des travaux publics n'est venu inspecter les travaux laissant des nids de scorpions le long des rues .

Ouf!!! enfin le ministre des Affaires religieuses, Mohamed Aissa,réalise que le rôle des médias et des mosquées dans la lutte contre la criminalité. Pour, Mohamed Aissa, la mosquée et les médias devraient jouer un rôle primordial dans la préservation de la cohésion sociale, les directeurs des affaires religieuses devraient aller à la mosquée pour inciter les petits imams à améliorer leur discours usé qui n'a aucun effet sur la baisse de la criminalité.