©APS
©APS

Une jeune fille, victime d’un kidnapping à Tipaza, a été libérée des mains de ses ravisseurs au nombre de neuf par les éléments de la gendarmerie nationale, indique ce dimanche 18 septembre un communiqué de la gendarmerie nationale.

Selon le communiqué, publié via l’agence officielle APS, l’opération a été rendue possible grâce à un appel reçu sur le Numéro vert 10 55, informant qu’une jeune fille, âgée de 30 ans, a été kidnappée au niveau d’une boîte de nuit de la ville de Douaouda marine.

Les investigations menées suite à l’appel ont permis d’identifier les membres de la bande impliqués dans le kidnapping, ainsi que le lieu où ils se trouvaient. Suite à quoi une souricière leur a été tendue et la jeune fille a été libérée, parallèlement à l’arrestation des membres de la bande par les brigades de la Gendarmerie nationale de Koléa, en collaboration avec la section de sécurité et d’intervention.

Tous les prévenus ont été présentés devant le procureur de la République territorialement compétant, qui a ordonné leur mise en détention préventive pour les chefs d’inculpation de « kidnapping et blessures volontaires ».

Des recherches sont en cours en vue de l’arrestation d’un autre suspect dans cette affaire, qui a impliqué des jeunes âgés entre 25 et 30 ans, est-il ajouté dans le même communiqué.