نتيجة بحث الصور عن ‪abdelhak bouattoura‬‏

L'expert en communication du gouvernement et journaliste  Abdelhak Bouatoura frère de la Chahida Meriem Bouattoura est décédé,ce 14 septembre 2016, à la Clinique Al Azhar, des suites d’une hémorragie intestinale. L’information a été confirmée auprès de la famille du défunt et par la télévision nationale dans le journal télévisée de 13h. L’homme était surtout connu pour avoir diriger durant plus d’une décennie la communication au ministère de l’intérieur sous l’égide de plusieurs ministres de l’intérieur comme Benmansour, Sellal, Hardi et Zerhouni. Une période très sensible où il avait à affronter la rumeur et la désinformation des médias étrangers au sujet de l’insécurité en Algérie. Abdelhak Bouatoura, qui est issue d’une famille de révolutionnaires de Ngaous (Batna) a commencé à l’hebdomadaire  révolution africaine, avant de rejoindre la rédaction du quotidien Horizons dans les années 80 aux cotés de grands noms de la plume comme l’actuel ministre de la Communication Hamid Grine. Après avoir quitté le ministère de l’intérieur, il s’est retiré de la scène médiatique pour des raisons de santé. Il est réapparu ces derniers temps en s’occupant du service francophone de la chaîne Numidia News. Il quitta la chaîne au bout de quelques mois suite aux désaccords avec le fonctionnement de la chaîne avant d’être rappelé et travaillait sur le dossier juridique de la chaîne.  Avec sa disparition, c’est un grand nom de la presse nationale qui disparaît.