Il y 18 mois un diplomate étranger visitant la wilaya de Saida avait souhaité un sorte d'encyclopédie pour la valorisation touristique, des ressources naturelles, anthropologie de la Wilaya; l'ancien wali de Saida avait sollicité et équipé une association par une logistique pour écrire ce manuel de développment tenant compte du volet historique, touristique et des ressources diverses de la wilaya. des chercheurs ont bénévolement fait ce travail

 

 

Nous sommes étonnés d'entendre Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni répété le même refrain du diplomate , il, a déclaré qu’un accord a été convenu avec des historiens et chercheurs pour enregistrer les crimes commis par le colonisateur français en Algérie depuis 1830. En visitant l’annexe du musée régional des moudjahidine à Saïda, Tayeb Zitouni a souligné que le ministère des Moudjahidine a passé un accord avec des historiens et des chercheurs pour enregistrer et relater tous les crimes et la souffrance du peuple algérien depuis que le colonisateur français a mis les pieds sur le sol national. Pour ne citer que le contexte Historique voilà le sommaire des acquis que nous avons établis entre autres volets:

 

SOMMAIRE de l'ouvrage 5ème partie du code de l'indigénat à 1962
-1864 à 1869 : la révolte des Ouled Sidi Cheîkh. -l'épopée de Bouamama contre le Gouverneur Général Mac Mahon , Lyautey et du Général de Colomb
-La cavalerie de Bouamama arrive à Bourached et provoque une panique
Le code de l'indigénat, les expropriations : Les Juifs, très vite assimilés au système, avaient été intégrés comme citoyens français par le décret Crémieux de 1870.
Les déportations à Cayenne des propriétaires terriens récalcitrants à l'expropriation
Les bandits d'honneur
Le refus de scolarisation des enfants indigènes
La mobilization force des saidéens dans la première guerre mondiale 1914-18
Principales batailles ayant marque la région de Saïda
La marginalization des paysans algériens refoulés sur les zones difficles, l'adoption du dry farming générant une désertisation sur sols marneux vulnérable au travail intermittent du sol( Nord de Berthelot)
1936 début de scolarisation des enfants saidéens de condition modeste avec l'avènement du Gouvernement Léon Blum( Front Populaire)
-l'nfluence des Ulemas
-1939 La mobilization des saidéens pour la guerre mondiale
-année de misères 1944-45
- Participation des saidéens aux évènements du 8-MAI-1945
- divorce MTLD PPA
-Transit de Ibn Badis chez les ouled Hadj Benamer 
-Montée du Nattionalisme
-Organisation secrète en prélude à la Révolution
--Transit de Larbi Ben Mhidi dans la region
-Génèse de la Révolution avec les compagnonsdUcommissaire Nehari Tayeb au sein de la zone Saida-Mascara
-entrée en action de du colonel Boucherit
-les commandants de la zone Saida-Mascara
-- Année 1958 : création de la circonscription de Saïda comprenant : La commune de Saïda : 85.800 habitants, • Aïn-Sefra : 20.165 habitants, • EI-Bayadh : 48.125 habitants, • Mechria : 39.263 habitants
-les forces coloniales : legion étrangère, 8ème RIM, commando Cobra, Commando Cobra
-Bataille de EI-Khelaïfa , bataille de Djebel-Lakhdar, bataille de Mimouna, bataille de Ouled-Khaled, bataille de Tamssena, bataille d'EI-Hassi-Labied , bataille d'EI-Merdja, bataille de Djebel-Bouatrous, bataille de Ellouba, bataille de Sidi-Douma, bataille de Hont, bataille de Djebel-Sidi-Boudali, bataille de Djebel-Louked-Lamayer, bataille de Ouled-Ali, bataille de Kerssout, bataille de Markeb-S'baâ, bataille de Djebel-Lemnaouer.
-la guerilla; les fidayiines et la stratégie du colonel Marcel Bigeart
-la visite du Général de Gaule à saida
-intensification de la guerilla à Saida
-le camp de concentration des 3goub
-Les manifestations du 11 au 23 décembre
-Les plasticage de l'OAS
-le cessez le feu du 19 mars 1962 
-la debacle des harkis et colons fuyant Saida
- Référendum de juillet 1962, independence
Durant la guerre de Libération nationale, la région de Saïda a été le témoin de nombreux actes de bravoure et de hauts faits d'armes, menés par de nombreux héros de la lutte armée. Saïda compte ainsi plus de 1650 chouhadas.
Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, devrait être informé sur les acquis