Les partenaires du Ministère de l'Education nationale, syndicats d'enseignants et parents d'élèves ont bien accueilli la maîtrise de la seconde session du Bac du 19 au 23 juin 2016; il faudra couver une culture de la lutte contre la fraude à commencer par l'interdiction des cours clandestins qui échappent au fisc; on doit inciter les enseignants de l'école clandestine à plus d'effort aux lycées   et inciter les élèves à être plus présents au 3ème trimestre au lycées que dans les garages où des cours commerciaux sont dispensés dans un contexte prohibé mais aussi de les inciter à faire plus d'efforts tout au long du cycle secondaire pour espérer réussir leur baccalauréat par un meilleur service de la surveillance générale souvent absente.

Il faut garder les inspecteurs ,les chefs de centres et leurs équipes à l'abri de la tentation par le gain facile , la faveur offerte par les femmes et des promesses électorales ( premier de la liste en cas d'élection); certains inspecteurs doivent avoir leur cerveau au dessus de la ceinture...

Les partenaires  sont tous d'accord sur la nécessité de sa refonte des examens et concours afin de mettre fin aux Fuites Fraudes en assainissant les éléments associés à ONEC. Le choix des chefs de centre  est important car des tractations de fraudes commence dès la nomination du chef de centre: il faut qu'il soit d'une autre wilaya que celle du centre d'examen; on doitt modérer le calendrier de l'examen du baccalauréat , des matières données par un autre secteur doivent être supprimés car elle n'ont un effet que sur la morale qui doit être enseignée dans la Mosquée, ce qui  réduira le stress psychologique du candidat qui doit se concentrer sur les matières classiques universelles; Il faut réhabiliter   la fiche de synthèse se basant sur une évaluation contenue du parcours des candidats depuis le secondaire.

Les enquêtes faite par la puissance publique montre que le manque de probité à tous les niveaux : il n'existe pas d'inspection de proximité ; La puissance publique doit être renforcée par des prises de sanction exemplaires contre les responsables des fuites et fraudes arrêtés durant ce mois de Ramadahan ; toute indulgence portera atteintes aux futurs examens; les troisièmes parties non partenaires doivent êtres écartées et toute inntrusion dans les centres d'examen doit être sanctionnée : les surveillant dans les classes d'examen doivent suivre l'itinéraire des copies jusqu'à leur sécurisation par la puissance publique pour éviter toute intrusionde copies au dernier moment: il faut qu'ils apposent leurs griffes ou leurs signataires sur le pli des copies
Depuis, de l'impression des sujets dûmùent  corrigés par des inspecteurs honnêtes et de leur acheminement vers les lieux de concours, l'organisation de l'Onec jadis sérieuse doirêtre revue pour sécuriser sujets et copies, chargé de l'élaboration des sujets  et la coorection d'es copies