Ancien ambassadeur à Paris et respectant la religion de Moise, Élie Barnavi qualifie sur TV5monde de résistants les auteurs palestiniens de l'attentat à Tel Aviv et il explique comment les traditions les plus sacrées sont-elles devenues ces « idéologies meurtrières » à l'image du dogme sioniste qui ne recherche pas la paix ,  d'Élie Barnavi, spécialiste des guerres de religions européenne; pour lui les adeptes extrémistes du sionisme  ont instrumentalisé leur fausse interprétation de religion juive  pour combler leurs frustrations et justifier leur violence: ils se trompent de cibles ce sont les nazis qui les ont brûlés dans le four chrématoire de Daschau, ce sont les les français de Papon et Pétain qui les ont raflés et embarqué vers le four d'Hitler; les arabes ont oujours vécu en convivialité avec les juifs malgré le décret Crémieux .qui a essayé de nuire à la convivialité entre gens des Livres Célestes.

Dans son nouveau livre Les religions meurtrières édité par FLAMMARION Elie Barnavi explique les ressorts de la violence fasciste à fondement dogmatiques loin des religions célestes ne recherchent pas la paix exception faite avec le vassal abbas abou mazin, sorte de Hérault de la SAS ( caserne des goumiers harkis avant 1962 en Algérie)