Alep : Ayrault, digne successeur de Fabius 
pour le blanchiment des terroristes d’Al-Nosra 
par Mouna Alno-Nakhal

mardi 17 mai 2016, par Comité Valmy

 

Voir en ligne : les fanfaronnades et les contre-vérités de Fabius (vidéo) Par : Afrique Asie - Suivi de « sur le terrain, ils [Al Nosra] font du bon boulot ».

Alep : Ayrault, digne successeur de Fabius
pour le blanchiment des terroristes d’Al-Nosra

Monsieur peut être satisfait. Son appel calqué sur celui de ses amis, les roitelets et émirs du golfe menés par les Al-Saoud, a été entendu. En effet, voici ce qu’il déclarait le 29 avril 2016 en inversant une fois de plus la réalité :

 

« OFFENSIVE MILITAIRE DU RÉGIME SUR ALEP : Je condamne vivement la recrudescence des violences dans la province d’Alep, qui constitue une menace sérieuse au maintien de la cessation des hostilités et à la poursuite du processus politique, comme l’a rappelé M. Staffan de Mistura devant le conseil de sécurité le 27 avril.

L’annonce par le régime syrien le 28 avril d’une offensive imminente pour reprendre Alep avec le soutien de ses alliés, qui n’ont pas démenti, est très préoccupante. Cette annonce intervient dans un contexte marqué par la mort de plus de 200 civils cette semaine, et par de graves violations du droit international humanitaire. Sans une amélioration significative de la situation sur le terrain, les conditions ne seront pas réunies pour permettre à l’opposition de revenir à Genève.

J’appelle donc à la mobilisation de la communauté internationale afin d’exercer une pression sur le régime syrien pour que la trêve soit respectée et que celui-ci accepte enfin d’entrer dans des discussions sérieuses en vue de la mise en œuvre d’une transition politique, conforme à la résolution 2254 du Conseil de sécurité » [1].

Il ne faut donc pas s’étonner de ce que racontent les médias officiels de France et de Navarre sur l’État syrien qui martyriserait son peuple. Pour tout commentaire, nous nous contenterons de traduire ce qu’a signifié, rien que pour la ville d’Alep, la mobilisation de ladite communauté internationale « afin d’exercer une pression sur le régime syrien pour que la trêve soit respectée… », en rappelant que le « gouvernorat » d’Alep comptait avant cette guerre sur la Syrie cinq millions d’âmes, dont trois millions à Alep.…

 

Voici un tableau récapitulatif de « l’amélioration significative de la situation sur le terrain » censée, selon M. Ayrault, réunir les conditions « pour permettre à l’opposition de revenir à Genève », autrement dit au « groupe de Riyad » composé par les marionnettes des Al-Saoud et d’Erdogan, maître chanteur sur le dos des réfugiés syriens et pilleur assassin d’Alep, pour ne citer que ces deux crimes.…