Boudiaf ordonne une vaste inspection à travers tous les hôpitaux pour constater l'absenteisme de certaines directrices de la santé, fonction assurée par une dynamique DRH à l'ouest du pays; c'est cette DRH qui devrait avoir prérogatives pour mettre fin à l'occupation  de logements par des indus occupants

Mais Boudiaf donne la chance à cette absentéiste de se préparer: quand on a une bonne foi , on opère des contrôles dans sans  prévenir à l'avance. Iles inspections doivent se faire de manière inopinée dans prévenir effet de surprise.

la directrice aura tout le temps de préparer une bonne bouffe Ipour l'accueil des contrôleurs et dès qu'ils s'en iront les choses redeviendront comme avant.

Abdelmalek Boudiaf, ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière. New Press
Abdelmalek Boudiaf, ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière. New Press

Tous les établissements sanitaires que compte le le territoire national feront l'objet d'une vaste inspection pour évaluer le niveau d'application des instructions données, a indiqué dimanche un communiqué du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière. Le premier responsable du secteur, Abdelmalek Boudiaf, a ordonné de procéder à une vaste inspection à travers tous les établissements sanitaires que compte le territoire national, a précisé le communiqué, soulignant que des changements majeurs seront opérés dans le secteur lors de la prochaine rentrée sociale sur la base des résultats de l'inspection. Plus de 45 cadres centraux du ministère procèderont à cette inspection qui vise à évaluer le niveau d'application des instructions données, a ajouté la même source. L'inspection porte sur plusieurs axes, notamment l'accueil et la prise en charge des malades, la gestion des urgences, l'hygiène, l'utilisation et la maintenance des équipements médicaux, les soins à domicile, la télémédecine, la gestion rationnelle des produits pharmaceutiques, la mise en œuvre du plan anti-cancer, le respect des horaires de travail, la greffe d'organes et la bonne gestion des deniers publics. Les cadres centraux ont également été chargés de s'enquérir des dispositions prises sur le terrain "en prévision des examens de fin d'année, du mois de ramadhan et de la saison estivale" et pour "assurer le bon fonctionnement des services de maternité».
R. N.