Maroc : un Caïd au coeur d'un scandale sexuel (vidéo)la photo montre un agent du Mkhzen royal pris au piège avouant son crime

le Makhzen vient de payer defaire pression pour retirer de Youtube une vidéo montrant un de ses agents pris au piège avouant une avance immorale à une femme mariée pour effacer une contravention suite à la construction d'une chambre adjacente à son logement

 la vidéo est publiée sur  http://www.bladi.net/caid-piege-relation-sexuelles,44958.html

Si l’on se rapporte à ce que déclare la jeune femme au site Febrayer, le couple a reçu une autorisation verbale de l’administration contre le paiement d’une somme de 2 300 dirhams et ce, pour pouvoir construire une pièce supplémentaire sur la terrasse.

Dès la fin des travaux, le Caïd reprend contact avec le jeune couple et leur fait signer une attestation dans laquelle ils reconnaissent avoir donné de l’argent à un Moqaddem. Et c’est justement ce document dont se serait servi le représentant de l’Etat pour exiger des relations sexuelles avec la jeune femme sous peine de divulguer cette attestation qui pourrait valoir 5 ans de prison au mari.

Finalement, le couple décide de tendre à un piège à l’agent qui est pris en flagrant délit dans la chambre du couple. Le reste est visible sur les trois vidéos. La justice est actuellement chargée d’instruire cette affaire.

 

Voilà encore une vidéo qui ne devrait pas redorer l’image des agents d’autorité au Maroc. Publiée ce week-end, elle montre un caïd* de la municipalité de Deroua dans la chambre d’une femme avec qui il espérait sans doute des relations sexuelles.

Si l’on se rapporte à ce que déclare la jeune femme au site Febrayer, le couple a reçu une autorisation verbale de l’administration contre le paiement d’une somme de 2 300 dirhams et ce, pour pouvoir construire une pièce supplémentaire sur la terrasse.

Dès la fin des travaux, le Caïd reprend contact avec le jeune couple et leur fait signer une attestation dans laquelle ils reconnaissent avoir donné de l’argent à un Moqaddem. Et c’est justement ce document dont se serait servi le représentant de l’Etat pour exiger des relations sexuelles avec la jeune femme sous peine de divulguer cette attestation qui pourrait valoir 5 ans de prison au mari.

Finalement, le couple décide de tendre à un piège à l’agent qui est pris en flagrant délit dans la chambre du couple. Le reste est visible sur les trois vidéos. La justice est actuellement chargée d’instruire cette affaire.

Ras le bol des femen au Maroc contre les injustices