C'est la folie des grandeurs pour Amar Saâdani, capo des khobsistes drabkistes qui ose refuser le pressenti choix de Ahmed Ouyahia, comme premier ministre et vont de cette façon jusqu'à mordre la main qui les nourri à outrance.

 

En effet, Sadek Bouguettaya avec son boussâdi à la main, a abordé le pressenti remaniement ministériel, dans des déclarations à la chaîne de télévision privée, El Bilad TV, où il a menacé de bloquer tout gouvernement dans lequel le FLN ne sera pas la tête et le leader «Notre position au FLN, de la base au secrétaire général, est que nous refusons que monsieur Ahmed Ouyahia soit désigné comme Premier ministre.».

Le bouillonnant Boussaâdi à l'image de son chef natif de Tunis a tiré à pets rouges sur Ouyahia ajoutant : «Mieux vaut rendre effectif le fonctionnement du Parlement avec ses deux Chambres, renforcer les institutions de l’Etat et garantir la stabilité de la société plutôt que de nommer quelqu’un qui trouvera des difficultés au niveau du Parlement»

Cependant il reconnait une vérité : «Abdelmalek Sellal est le préféré  du peuple qui a élu le FLN et nous sommes la "majorité "au Parlement».«Le président de la République, président du parti, a assez d’intelligence politique pour choisir celui qui garantira la stabilité»,