Amar Saâdani est obsédé contre la secrétaire générale du PT, Louisa Hanoune et en  rage contre les députés FLN rebelles au sein de son groupe parlementaire, qui s'est présenté hier à l' APN. Amar Saidania notamment incité son groupe parlementaire de khobsistes à un ultra libéralisme fatal contre le développement rural : en effet le grand soutien qu'on devrait apporter à l'agriculture c'est à travers l'apport d'une énergie à la portée des ruraux et des investisseurs: le cout du mazout et de l'électricité doit être stable et toute augmentation serait mortel pour le développement rural
Le résident de Neuilly a regroupé l'ensemble de ses députés, ministres et membres de son bureau politique à la veille de la séance du vote en plénière du projet de loi de finances 2016 pour inciter à des mesures jugées par impopulaires par les économistes et " marche ou crève est le leitmotiv de sa locomotive:. «Le groupe parlementaire du FLN est la locomotive de l'APN. C'est elle qui décide et qui aura le dernier mot......Il est inacceptable qu'un député vote en dehors du groupe, comme il est impossible qu'un député de la majorité soutienne l'opposition», urle-t-il et il ajoute :que «certains, ont tenté d'infiltrer la locomotive et d'influencer certains députés pour faire passer leurs amendement...sous prétexte qu' «on veut vendre le pays». Toutefois, poursuit-il «les députés en totale cohésion avec le groupe parlementaire ont déjoué cette équation». son initiative.dictée outre mer est hasardeuse pour notre économie solidaire.

Le grand problème en milieu rural, c'est le froid glacial dans les écoles rurales souvent soulevés par le prestigieux Sénateur Boutouiga Benhalima allah yrhmah; au cours des années 1960, un ddirecteur de collège à Tiaret, un certain Ferroukhi payait de sa poche les bûches de bois pour chauffer les classes; Comme quoi c'est inhumain pour les drabkistes de plagier le budget de la Métropole en matières d'énergies.