Débutant une série de réunion avec les investisseurs ce 26 octobre 2015, le wali de Tiaret M. Abdeslem Bentouati a incité les investisseurs à plus de crédibilité et plus de réalisations: c'est le cas de ce pseudo investisseurs ayant bénéficié d'une concession dans une daira steppique a pensé louer les parcours à des nomades et qui se retourne contre la puissance publique.

Le wali de Tiaret a mis en garde les faux investisseurs  sur des procédures judiciaires concernant les constructions illicites dans les zones industrielles. ces construction feront l'objet de  démolition ou la régularisation de la situation des contrevenants  qui doivent initié le projet initial de production industielle et non de salles de fête ou autres.

Il faut dire que  M. Abdeslem Bentouati a hérité d'un passif du au manque de suivi de proximité par les chefs de daira mis en retraite ce qui a engendré l’extension urbanistique et profit facile au profit des zones steppiques et industielle;

Certains pseudo investisseurs ont injustement accusé la SONELGAZ  d'être la contrainte à un prétendu investissement. Ce prétendu investisseurs aeu le culot de demander une construction d'hotel ( entendez une salle de fête au frais de l'Etat ausein de la ferme sut l'Oued Touil.

Cette situation est propre à beaucoup de wilaya et M. Abdeslem Bentouati va entamé à partir du 26 novembre 2015 une réunion d'assainissement de ce secteur du CALPIREF et des concessions