la wilaya Ain Temouchent où le prestigieux Zoukh avait lancé la production sur de grande surface le pois chiche a enregistrée  une production nette record 1 millions de quintaux de céréales malgré la sécheresse hivernale compensée par des semis précoces

Une production record de céréales attendue à Ain Temouchent

en Aout 2014 , les services del'environnement agricole avait déjà fourni tous les intrants incitant à un semis précoce valorisant les pluies d'automne ; ainsi une production nette record de céréales pouvant atteindre 1 millions de quintaux est attendue à Ain Temouchent au terme de la campagne moissons-battages 2015 malgré l'étroitesse de la wilaya et la polyculture.

Cette production a été soutenue par le meileur réseau de vulgarisation dynamysée par une dame ; Plusieurs facteurs positifs confortent ces prévisions, notamment la bonne pluviométrie, l'extension de la superficie emblavée et la disponibilité des semences et engrais au niveau des CCLS .Lapluviométrie précocea été d'une grande importance pour les agriculteurs qui ont préparé leurs terres en suivant les itinéraires techniques réglementaires plus de 250 millimètres de pluie ont été enregistrés au terme de l'hiver .La superficie emblavée a enregistré, pour sa part, une extension passant de 106.800 hectares en 2013/2014 à 110.000 ha toutes céréales confondues, cette année.Cette extension a touché, également, la superficie réservée à l'intensification céréalière passant de 5.300 en 2013/2014 à 6.200 ha cette saison.S'agissant des semences, la DSA a mobilisé 106.000 qx de grains au niveau des coopératives de céréales et légumes secs (CCLS) d'Ain Temouchent et Hammam Bouhadjar, contre 87.000 qx en 2013/2014.A rappeler que la collecte de céréales enregistrée par ces deux CCLS en 2013-2014, est la troisième meilleure collecte d'Ain Temouchent depuis sa promotion en tant que wilaya. La campagne écoulée, Ain Temouchent a produit 1.129.085 qx de céréales contre 1.982.267 qx en 2012-2013.Cette production s'est effectuée à la faveur, notamment, d'une pluviométrie favorable.En outre, la production record attendue pour cette année résulte du recours à l'irrigation d'appoint qui constitue le cheval de bataille de la DSA, a-t-on affirmé soulignant que ce système a pu résorber certains déficits pluviométriques enregistrés par la wilaya durant la période où les épis de blé ont le plus besoins de pluie. Il a été  mobilisé pas moins de 550 moissonneuses batteuses dont une soixantaine relevant des deux CCLS précitées.

En noir les vrais vertisols à blé dur , en marron les les sols à tendance vertiques à blé dur blé tendre en clair les les calcisols à blé tendre ,