L'armée algérienne a éliminé a éliminé 22 terroristes pas loin où le barbouze français Gourdel a été enlevé mais Firgaro ci Figaro là quotidien de l'extrême droite en parle en ces termes "Les forces de sécurité algériennes ont tué 22 militants lors d’une vaste opération menée à l’est d’Alger»,ainsir le Figaro propriété de Serge Dassault, sénateur UMP et pourvoyeur de Rafale pour l'implosion de la Libye courtise les terroristes pour la vente des armes de guerre.
Le Figaro a, certes, repris une dépêche tendancieuse de Reuters qui se réfère à un communiqué du ministère algérien de la Défense (MDN). Mais une dépêche qu’il cautionne en laissant le contenu inchangé malgré la disponibilité du communiqué en question au niveau de la source qui est le site Internet du MDN. Mais ce communiqué parle bien entendu de terroristes et non pas de «militants». Par son choix lexical, Le Figaro se met  ainsi du côté des terroristes qu’il présente presque comme des victimes de la machine militaire algérienne. Il laisse entendre qu’il s’agirait d’«opposants» au régime. Un qualificatif utilisé par ce même média dans le cas des groupes terroristes qui cherchent à renverser le pouvoir en Syrie. Après une trêve de quelques années, Le Figaro montre à nouveau son vrai visage d’un journal foncièrement hostile à l’Algérie. Même s’il accepte facilement de faire passer, comme il l’a fait pour la première année du 4e mandat du Président Bouteflika, des pages entières truffées d’éloges flatteurs du régime algérien, quand elles sont facturées en monnaie sonnante et trébuchante.