Lors de sa visite à Saida a reconnu les difficultés en matière de distribution liées au transport et au stockage du carburant et a mit engarde  Saïd Akretche,PDG de NAFTAL pour mauvaise gestion des stock. Il a vainement essayé de convaincre sur la nécessité d'un programme pour développer les capacités de stockage est en cours. Ce programme aurait  pour objectif premier de constituer des réserves pour 30 jours afin d'éviter, pour des raisons climatiques ou tout autre aléa, des perturbations dans la distribution du carburant.
Abordant le marché mondial du pétrole, le ministre de l'Energie Yousfi a informé que «les pressions sur le prix du baril persistent toujours», tout en annonçant qu'«une réunion de l'Opep est prévue en juin prochain à Vienne». Il précisera à ce sujet que «l'Algérie entreprend actuellement des concertations avec certains pays membres de l'organisation et non- membres, pour traiter de la question de l'excédent de l'offre damant le marché mondial, afin de ramener le prix du baril à un niveau acceptable», a-t-il ajouté. Lors de sa visite le ministre a procédé à diverses activités liées à son secteur. Il a ainsi officiellement inauguré le siège de la direction locale de l'énergie achevé il y a quelques années, avant de mettre en service deux transformateurs d'une capacité de 60 kilovolts chacun dans les cités des frères Seddik et El Bordj. Ces réalisations, effectuées avec Siemens, devront améliorer la distribution dans toute la ville de Saïda et partant améliorer la qualité de service auprès des citoyens. Le ministre a également inauguré deux postes transformateurs de 40 Méga Volt Ampère (MVA° ave 12 départs d'alimentation électrique).
Yousfi a,par ailleurs, inspecté le centre «enfuteur-201» de gaz butane implanté dans la zone industrielle de Saïda d'une capacité de 20.000 tonnes (butane et propane) et 180.000 tonnes de gaz propane liquéfié. Le centre dispose d'une autonomie de stockage de sept jours en butane et en propane et étend sa zone d'influence sur les wilayas de Saïda et de Naâma. 
Enfin, il a procédé au branchement au réseau du gaz naturel de 60 foyers du village Aïn Moussa, relevant de la commune de Dhaoui Thabet.