L'inamovible secrétaire général de l'Unpa, Mohamed Alioui,confesse sa mauvaise gestion à l'occasion de la signature d'un protocole d'accord entre l'Union nationale des paysans algériens et la racoleuse Filaha Innove en cestermes «95% des éleveurs de vaches laitières ne possèdent pas de terres et ceux qui en ont, ne s'en occupent pas...et dans  la seule wilaya de Boumerdès,1200 hectares de terres irriguées ont été détournés par les promotions immobilières... les fellahs, attributaires de terres de "gré à gré" dans le cadre des contrats de performance, qui se considèrent aujourd'hui comme es fellahs à titre privé(??) et agissent comme tels...des importations de vaches laitières qui sont livrées à l'abattage deux à trois mois à peine après leur arrivée en Algérie... ertains dysfonctionnements que subit la filière lait où moults défaillances et amalgames sont enregistrés....certains fellahs préfèrent cultiver des pastèques et des melons, car plus lucratifs, que de s'adonner aux cultures agricoles de première nécessité...1,5 million de quintaux de laine n'a pas trouvé preneurs dans les wilayas d'El-Bayadh, Naâma, Djelfa, Laghouat, M'sila et Tébessail faut orienter les jeunes vers l'agriculture, l'élevage et les services y attenant"