Il faut que la presse algérienne fasse cette Correction : il ne s'agit pas de coalition arabe mais de mercenaires arabes tel que l'Egypte; il ne s'agit pas de houtis mais de yéménites.

Les diaboliques bombardiers Saudiens et égyptiens ont ciblé 9 mai 2015 l'Aéroport international de Sanaa au Yémene. Les avions civils sur le tarmac a été incendiés  par des bombes à fragmentations interdites ;  les sanguinaires saoudiens n'ont pas respecté  le cessez-le-feu de cinq jours 

Les Yémenites  avaient ouvert l'aéroport à l'aide humanitaire . l'Autorité de l'aviation civile avait annoncé la réouverture pour quelques heures samedi de l'aéroport de la capitale yéménite pour recevoir de l'aide humanitaire internationale dont la population prise au piège des violences a grandement besoin.

Salmane ben Abdelaziz al-Saoud, qui mène depuis le 26 mars une agression  aérienne contre le pauvre peuple yémenites  impose un blocus maritime et aérien au pays. L'aéroport de Sanaa est régulièrement visé par les frappes. Le 28 avril, les sanguinaires saoudiens  avaient détruit la piste de décollage de l'aéroport de Sanaa après qu'un avion d'aide humanitaire iranien voulant s'y poser eut "bravé" l'interdiction de survoler le Yémen.