Les saisies par les services de sécurité en particuliers la gendarmerie nationale  dans le cadre de la lutte contre la grande criminalité et les frontières rapportent plus de bénéfices au trésor de l'Etat que les organismes de recherche: les saisies comprennent des bijoux, des voitures de luxe, de l'argent liquide, produits éléectronique, produits mal acquis et blanchiement d'argent... Un trésor d'une valeur de plus de  d'un milliard de dollars soit des centaines de milliards de dinars ! Alors que sur le bilan des activités des organismes de recherches civiles , nous ne trouvons pas un nouveau produit stratégique, pas de nouvelles techniques par de nouveaux équipement équipement pas de variétés miracles cultivées , pas de stratégie pour la valorisation de l'eau par des recharges artificielles à partir des eaux des inondations emportant les sols les plus fertiles etc et les investisseurs privés rapportent de l'étranger de nouvelles techniques anti grêle et valorisation des oléagineux..cet argent entrant dans les caisses de l'Etat est mieux investi dans la sécurisation du territoire nationale, par le sous secteur des forêts par la DGF qui a permis une modernisation des bassins versants dans le cadre du renouveau rural.

Je souhaiterais bien savoir la finalité de 125 PNR un montant de quelques milliards de centimes confiés au MESRS et à l'INRA par le MADR de Rachid Benaissa