C'est grace à l'intervention  Mr HammamiI Belkacem secrétaire général des anciens moudjahidines  auprès du Wali de Saida que le père de l'éducation à Saida Ouanzar Abdelkrim enfin honoré; à tout seigneur tout honneur

Saida Algérie : Ouenzar Abdelkrim la cheville ouvrière de l'éducation à saida

Mon exemple d’éducateur , mon père spirituel , mon directeur , le sauveur de l'éducation au lendemain de l'indépendance, il a formé en donnant des cours bénévoles de toutes les matières à des pilotes des chirurgiens , des agronomes des cinéastes et a toujours maintenu le contact avec ses disciples, il a tout sacrifié pour mourir dans un petit chez soi modestes loin de tous les fêtes; jusqu'à son dernier souffle , il a été à la disposition de l'éducation bénévole contrastant avec les petits profs sans scrupules qui ont pris en otage nos enfants
Il est souhaité de la wilaya d'avoir une pensée pour ce militant de l'éducation et de la culture en octroyant à  la bibliothèque public porte le nom de OUANZAR ABDELKRIM .
Photo : Je demande a ouled saida d'avoir une pensée pour se MONSIEUR et de mélitte pour qu'au moins la bibliothèque public porte le nom de OUANZAR ABDELKRIM .
Au début c'est madame Khellif Halima ( Khaled) qui a été la première à proposer le nom de monsieur Ouenzar dès l'annonce de son décès. Pour cela, elle a organisé une veillée en sa mémoire à l'ITE Ahmed Médeghri et depuis, elle n'a pas cessé de le revendiquer en mettant à la disposition des autorités concernées un portrait de monsieur Ouenzar accompagné d'une petite biographie. J'espère que le projet aboutira. Merci à tous, c'est la moindre des reconnaissances, nous sommes tous plus ou moins redevables à ce grand monsieur.