Le bilan des pertes  de l'armée israélienne, bien confidentiel, est parvenu au journal tunisien Al Chorouk qui le publie dans son intégralité : il s'agirait des chiffres qui ont fuité à travers les rapports de l'expert des questions militaires du journal Haaretz et conseiller du cabinet sécuritaire, Amos Harel.

Selon les rapports rédigé par l'intéressé, "depuis le 7 juillet, date à laquelle l'offensive Roch invincible a été déclenchée, 497 soldats israéliens ont été tués. 113 officiers sionistes ont également péri. le bilan des blessés s'élève à 879 soldats et à 362 officiers qui se trouvent d'ailleurs dans un état grave". 

Toujours selon le journal, " l'armée israélienne a perdu 270 mercenaires tandis que 629 autres (mercenaires ) sont blessés" (ndlr : le rapport ne précise pas ce qu'entend l'armée israélienne par le terme mercenaire) " 166 militaires israéliens ont  commis une tentative de suicide. 

311 militaires se sont tirés une balle dans leur pied pour ne pas partir au front" et le journal d'ajouter : "332 soldats et 418 réservistes sont allés jusqu'à blesser voir amputer l'un de leurs membres pour ne pas faire la guerre".