Un gendarme de la Marne reconnu coupable d'incitation à la haine raciale après la découverte de commentaires racistes dans sa page Facebook a été placé en garde à vue après l'ouverture d'une enquête, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.
    
"Des commentaires relevant du racisme et de l'apologie de crime contre l'humanité ont été écrits dans sa page notamment à l'occasion du match Belgique-Algérie", a expliqué Christian de Rocquigny le procureur de Châlons-en-Champagne, confirmant une information du journal L'Union-L'Ardennais.
    
Selon le procureur qui a ouvert une enquête de flagrance après avoir été alerté par la hiérarchie militaire, le gendarme a été placé en garde à vue lundi soir pour être auditionné par l'inspection générale de la gendarmerie.
    
L'homme a été remis en liberté mardi et une procédure de sanction disciplinaire doit être initiée à son encontre, a-t-on précisé à la cellule communication de la gendarmerie.
    
Les investigations se poursuivent notamment pour explorer le matériel informatique saisi, a indiqué le procureur.