Photo0122

Photo0119

Conformément aux recherches entreprises par l'TGC , le semis de pois chiche a eu lieu la première semaine du mois de janvier 2014 pour permettre des opérations cultirales en présmis éradiquant les mauvaises herbes, et  achapper aux gelées tardives qui font avorter les fleurs ; ce sont là les principales contraintes au développment des légumineuse , la dose de semis était de 65kg/ha et le TSP a été au moins de septembre 2016 à une dose de 150kg/ha ; , il aété estimé que le niveau d'azote était suffisant pour un démarrage car l'activité symbiotique démarre en début ramification, une variété de pois chiche le semis a été suivi par d'importante pluies

 l'écartment pratiqyé est 33 cm' (semi intensif )

-le semi a eu lieu le 7-8 pour les variétés de de lentille et pois chiche
- les variétés n'ont bénéficié le 7 février que de quelque 5 mm d'irrigation vu l'abondance des pluies
Toutes les variétés installés à la ferme Hadjij (Smyr) Rechaiga ont survécu le grand froid et produit une masse foliaire estimées entre 45 et 50 qx  de matière sèche, soit un rendement potentiel en grain de 12 16qx/ha
-il n'y a aucune infestation de mauvaises herbes en raison d'un semis tardifs permettant plusieurs opérations culturales
-les adventices observées autour sont des fumeterres (Fumaria officinalis),  des moutardes, des chardons et des ombellifères
Sur le sol plus léger l'orge semé très tardivement a montré un nanisme car la date de semis optimale est septembre octobre pour les orges à double utilisation, sur ces sols   plus généreux en humidité la lentille montre montre un meilleur comportement que celles sur sols lourds retenant l'humidité où le pois chiche se montre plus exigeants eta une croissance plus lente . les pois chiches sont en début floraison les lentilles en pleine floraison; la ramification de la lentille est importante en raison d'un semis optimal  ; la variétés  Siméto et Bousselam( blé dur) et Ain Abid ( blé tendre )ontre un meilleur comportement;les  variétés  de céréales ont un stade phénologique entre gonflement et pré-épiaison ; aucune trace d'adversité d'insecte ou rongeurs  sur les feuilles blé dur et blé tendre ; toutes les variétés ont survécu le grand froid