Le sous lieutenant harki Brahimi ,marié à saida ,en vie en france, lieutenant colonel harki en retraite,ancien officier du 8 eme RIM; il est mitraillé par les moudjahidines à la sortie de Franchetti ( Sidi Amar) alors qu'il revenait du bal du 14 juillet 1959 ; il est parvenu à rejoindre Firmet errouge avec les pneux crevés de sa voiture, sain et sauf. A ses cotés de lui le porte drapeau du commando, le sergent chef Hadj Benamar qui à du certainement mourir dans son lit à el Bayadh.
Suite à cet attentat le commando Georges avec le sinistre Youssef Benbrahim assassiné par son beau frère fut envoyé dans la région; lors d'un accrochage les moudjahidines  lieutenant chef de zone par intérim Belhadi Benyamina de Hounet,Bakora M'hamed dit Dib chef de secteur 35, Meziane Abbou de sidi aissa(oued taria),BENSALAH Nasri de Hounet,KEBIR eddouar et Djelloul furent tués et leurs corps exposés sur la route nationale 6 près de Franchetti.

Le sinistre harki Brahimi a été avec Smain et Youssef Benbrahim les seuls harki exfiltré par la France pour vivre dans des ghettos de renégats en France