en réaction à la prise du pouvoir par les fascistes à Kiev soutenus par les occidentalistes

 

le Parlement russe approuve à l'unanimité l'envoi de troupes pour mater les fascistes