Lors des premiers pourparlers de paix en Syrie ce 22 janvier 2014 à Genève Syrie dit Genève II , Waleed Al Mualim a donné une gifle bien méritée à John erry, qui voulait demontrer une arrogance en écartant d'emblée bachar Assad," C'est gest courageux dans l'intérêt de tous les Syriens que Waleed Al Mualim en faisant remarquer à John Kery que c'est aux syriens qu'il représente à Genève qu'appartient l'avenir de la Syrie

Dés le coup d'envoi de la conférence de paix de la Syrie , John Kerry très arrogant a voulu écarté le président Bachar al -Assad de tout prochain gouvernement ; le Secrétaire d'Etat américain John Kerry a insisté mercredi à Montreux que dans un gouvernement de transition avait pas de place pour Assad . Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a mis en garde contre les pays étrangers ne doivent pas s'ingérer dans les affaires intérieures de la Syrie . Les représentants syriens ont  accusé la dite opposition de crimes de guerre . Ministre des Affaires étrangères Walid al - Mualem Assad interdit toute ingérence , et mis en garde contre un débordement du conflit sur l'ensemble de la région . Le loup Laurent Fabius qui avait armé l'ALS Nosra a hypocritement appelé à un cessez le feu immédiat et exhorté donnant sur la conférence car ces protégés dans la région sont menacés par les teroristes actuellement armés par les monarques du Golfe