Selon un témoignage paru dans un document crédible paru cet automne, Tahar Dehech, les militaires français ont bel et bien participé à des actes de torture lors de l’intervention menée en Libye en 2011 ;C’est à cette question que pourrait avoir à répondre la justice française si elle décidait de donner suite à la plainte déposée par Tahar Dehech, jeudi 28 novembre 2013. Cet ex-responsable politique libyen affirme en effet avoir été torturé par des Français en 2011 à Tripoli après la chute de l'ex-dictateur Mouammar Kaddafi. Me Éric Moutet, son avocat a annoncé avoir déposé une plainte avec constitution de partie civile auprès du doyen des juges d'instruction de Paris pour obtenir l'ouverture d'une information judiciaire.

Chassez le diable d'algérie , il revient galop rn Libye....