Tant que la dynastie criminelle qui méprise les droits de l'homme est au pouvoir , l'Algérie ne se pliera a aucune pression pour ouvrir la frontière la plus dangereuse en Afrique ; il s'agit d'un royaume proxénète vendant ses filles et ses enfants aux français doublé d'un contrebandier qui va jusqu'à utilisé des vielles femmes comme mules pour ramener des chiffons de Ceuta et Melila ; les touristes algériens se souviennent qu'un matin de 1994 , le Makhzen makhnez les a tirés du lit de leurs hotels pour les déporter manu militari vers les frontières alors que c'est des terroristes français qui avait déposé les bombes à Fes ; les algériens n'oublieront pas que des chalutiers algériens revenant de Mauritanie ont été piratés par le Makhnez et jetés dans le bagne de Tazmamart ; les algériens ne voudraient pas ouvrir leur frontières à la drogue qui tuera leurs enfants ni voir leur cheptel ovin  pour nourir des pédophiles ai l'hotel el Mamounia de Merakech; les algériens ne veulent pas voir leurs enfants kidappés pas des Nenassnass marocains et leurs organes exportés vers ciliniques européennes via le Portugal .

Et surtout , les algériens se souviennent que le proxénète Hassan 2  avait utilisé 20 commissaires pour aider des terroristes à tuer nos concitoyens en les armant et en leur offrant une caserne .

ça me rappele quand des renégats fuyant la revolution agraire avait été aidé par le Makhzen pour faire fuir leur cheptel vers le bordel marocain , le prestigieiux Houari Boumédienne  avait illico presto ramener ce cheptel à Ain Oussera.