Tunisie Mufti: Jihad en Syrie n'est pas autorisée et est une énorme erreur

Suite à la présence de libyennes et Tuniennes dans le bordel de campagne de l'ASL , Othman Battikh le Mufti de Tunisie a déclaré que les appels au djihad en Syrie sont une «énorme erreur» et que pour lui, c’est le  «djihad du sexe », qui est une forme de prostitution et d’adultère. En effet c'est des femmes frustrées qui tente leur dernière chance auprès des renégats sunnites 

C’est lors d’une conférence de presse ce 19 avril  que le mufti Battikhconfirme par la même que la jeunesse tunisienne est embarqué dans le faux. Selon lui, ceux qui vont mener le djihad en Syrie « ont été trompés et ont été endoctrinés. » Il a affirmé que les appels au djihad en Syrie sont un « énorme erreur,  considérant que, le musulman ne doit pas lutter contre un autre musulman. Il aurait été beaucoup plus important qu’ ils parlent de la lutte contre leur Moi, leur démon, à savoir, l’auto-djihad « 

Cette déclaration intervient à un moment où les chiffres sont très préoccupant avec au moins 3000 jeunes Tunisiens qui sont sur le sol syrien. Il a fustigé le fait que, ces derniers sont envoyés à la mort à tort, au nom du djihad. Les rapports des médias  indiquent qu’il y a des dizaines de morts dans leurs rangs, sans compter les centaines emprisonnés. Selon ces rapports, il y a des réseaux organisés qui recrutent des Tunisiens pour le djihad en Syrie en rusant. Tout d’abord, ils sont déplacés vers la Libye, ensuite, ils sont acheminés vers la Turquie. Certaines ONG tunisiennes pourraient être impliquées dans ces réseaux.