on ne peut blamer un ouvrier d'être égoiste mais l'anecdote vaut le détour : c'est un responsable régional de NAFTAL qui fait une visite pour s'enquérir des préoccupations de la station de distribution du carburant; au lieu de lui montrer l'état des entrées et sorties de la station NAFTAL dégarnies de goudron, boueuses , rocailleues ou de la fréquence des approvionnements en carburant ,un ouvrier se précipte sur le responsable et lui montre son pantalon et le supliant de lui offrir un panatlon NAFTAL : cette mentalité commune entre les élus de wilaya , député ou sénateur explique le retard de cette ville Saad Dhalab en matière de développement , ilest à signaler que la plupart des élus sont des enseignants et on déplore l'éducation donnée à nos enfants ; les signes de richesses se voient sur les élus qui ont souvent fait recruter que leurs parents dans les administrations.

Les seuls progrès en agriculture sur cette mer fossile sont réalisées pars des investisseurs qui viennent de Ain Defla , la Mitidja ou Mascara .

Il n'existe aucune culture de développement local chez les élus  malgré l'offre financée par la Nation à travers les programmes ruraux . Chellal dirait qu'il faut avoir du "nif" pour développer loalement .