Le TAJ (Tadjamou Amel Al Djazaïr : Rassemblement pour l'Espoir de l'Algérie) est né le 31 juiiet 2012 à  Ben Aknoun, sur initiative de Amar Ghoul qui a rompu avec les fantasmes des barbus du MSP . le TAJ disposera de deux groupes parlementaires apparemment déjà constitués. c'est un parti qui prône le ressourcement dans la diversité idéologique et politique et inculquer le rassamblement autour des objectifs constructifs loin de tout égoisme bouguirrin.
Il rassemble les algériens des quatre coins du pays :simples citoyesn, universitaires de renom, des patrons humains , les nationalistes, les modernistes et les démocrates dans une atmosphère  classique ou bon chic bon genre. ». Une première en effet en Algérie que de réussir cette prouesse .Ce n'est pas une formation religieuse mais c'est une formation qui reflète toute la société algérienne dans sa diversité et sa richesse socioculturelle

Son dossier de  l'agrément sera déposer la mi aout 2012et son  congrès aura lieu en septembre et désignera les instances du parti et le brain trust;hopefully prêt pour les élections locales, mais la décision n'est pas encore prise,
Son  programme, moderne, riche, digne des grandes démocraties, a été élaboré par d'éminents économistes algériens, enseignants dans des universités étrangères et algériennes selon l'expression Algérie. Le programme en question touche toutes les questions et domaines de la vie politique, économique et sociale. Comment doper la croissance, créer de l'emploi, une politique sociale adéquate et une justice crédible. Ce programme, qui ne sera rendu public qu'une fois les formalités légales accomplies, à savoir l'obtention d'un agrément, n'épargne aucune couche de la société allant des femmes, des jeunes travailleurs ou chômeurs, des étudiant, des retraités aux handicapés, chaque Algérien s'y retrouvera.