saidabiida

15 février 2018

Maroc France: la France ferme les yeux sur les droits de l'homme au Maroc; Deux avocates françaises refoulées du Maro

Deux avocates françaises refoulées du territoire marocain, placées en rétention sans droit puis expulsées ce 15 février 2018.

Ce lundi 12 février, deux avocates françaises, Ingrid Metton et Olfa Ouled, se sont vues refuser l’entrée sur le territoire marocain à leur arrivée à Casablanca et ont été placées en rétention sans droit pendant plus de 18 heures, avant d'être expulsées du territoire le mardi 13 février.

Ingrid Metton et Olfa Ouled, avocates au barreau de Paris, effectuaient un déplacement au Maroc pour rendre visite à leurs clients, des prisonniers sahraouis originaires de Gdeim Izik. Ces avocates avaient déjà été intimidées à plusieurs reprises, notamment en mai 2017, lors d’une audience à la Cour d’appel de Rabat. Empêchées de s’exprimer, ces avocates avaient alors été expulsées de la salle d’audience.

Le Président d’EuroMed Droits, Michel Tubiana, dénonce cette nouvelle atteinte portée au droit de la défense :

« Le refoulement de Maitre Metton et Maitre Ouled est inacceptable, en contradiction flagrante avec le droit international et la convention liant les Barreaux de France et du Maroc.

Les avocats ont le droit d’assister leurs clients tout au long de la procédure. Interdire à Me Metton et Ouled d’accéder au Maroc revient à leur interdire d’exercer leur mission de défense.

EuroMed Droits appelle les autorités marocaines à revenir sur cette décision. »


Ministère de l'éducation nationale, Algérie:Nouria Benghabrit,le peuple vous soutient dans vos décisions contre la grève illégal

Nouria Benghabrit,le peuple vous soutient dans vos décisions contre la grève illégales et capricieues 

Voila une femme déterminée: désormais aucune prise d'otage des enfants, honte aux parents incapables d'imposer la présence en classes pour soutenir des voyous. Suite aux sommations de radiations des enseignants voyous,  de nombreux enseignants ont repris les cours à Blida et Bejaia

 La direction de l'Education de la wilaya de Blida a pris des mesures supplémentaires en vue de rattraper les cours non dispensés suite à la grève qui a été ... que leslicenciements entamés par ses services interviennent après que le tribunal administratif ait déclaré , le 10 décembre dernier, l'illégalité de la grève
Nouria Benghabrit a confirmé aujourd'hui: "Nous assumons pleinement nos responsabilités, celles, en premier lieu, de préserver le droit à l'éducation de nos enfants. Notre position a été confortée par la justice, qui a statué et a qualifié d'illégal le mouvement déclenché par le syndicat que vous nommez. La règle de droit et les arrêts de justice doivent être respectés."

L’image contient peut-être : 1 personne, texte
 Voila une femme déterminée
, Ahmed Ouyahia, MDN Algérie, Abdelghani

Ministère de l'éducation nationale, Algérie:Nouria Benghabrit,le peuple vous soutient dans vos décisions contre la grève illégal

Nouria Benghabrit,le peuple vous soutient dans vos décisions contre la grève illégal

Voila une femme déterminée: désormais aucune prise d'otage des enfants, honte aux parents incapables d'imposer la présence en classes pour soutenir des voyous

Par ailleurs ,  La direction de l'Education de la wilaya de Blida a pris des mesures supplémentaires en vue de rattraper les cours non dispensés suite à la grève qui a été ... que leslicenciements entamés par ses services interviennent après que le tribunal administratif ait déclaré , le 10 décembre dernier, l'illégalité de la grève
Nouria Benghabrit a confirmé aujourd'hui: "Nous assumons pleinement nos responsabilités, celles, en premier lieu, de préserver le droit à l'éducation de nos enfants. Notre position a été confortée par la justice, qui a statué et a qualifié d'illégal le mouvement déclenché par le syndicat que vous nommez. La règle de droit et les arrêts de justice doivent être respectés."

L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes debout et costume

L’image contient peut-être : 1 personne, texte
 Voila une femme déterminée
, Ahmed Ouyahia, MDN Algérie, Abdelghani

Posté par saidabiida à 15:45 - Permalien [#]

11 février 2018

France israel Palestine:le Rabbin Benzi Gopstein qui a un nom qui sonne nazi a déclaré tout : "les chrétiens sont des vampires "

Sionisme: le rabbin Benzi Gopstein qui a un nom qui sonne nazi à déclaré tout haut: " les chrétiens sont des vampires "Dénonçons les discours de haine.

L’image contient peut-être : 1 personne, barbe et texte
 l'écrivain laic juif en parle ainsi " Moïse n’a pas pu faire sortir les Hébreux d’Egypte et les conduire vers la « terre promise » pour la bonne raison qu’à l’époque celle-ci... était aux mains des Egyptiens. On ne trouve d’ailleurs aucune trace d’une révolte d’esclaves dans l’empire des pharaons, ni d’une conquête rapide du pays de Canaan par un élément étranger."
 ainsi on confirme que les ingrats ont dit à Moise : "Va avec ton Dieu et battez vous, nous ne vous suivrons pas". la théorie sioniste est infondé et c'est pour ça que les sionistes veulent à tout pris nous faire croire qu'ilson trouvé les ossement du Christ . Madeleine est allée après la dite crucification faire les ablutions funéraires au Christ, elle n'a pas trouvé de corps il a été élevé et jamais son corps n'a été retrouvé comme le prétendent les sionistes


crif france, crifj france, Didier Nebot, Gisele Halimi, Giselle Halimi, hanan ashraoui, haneen ZOABI, hanin zoabi, lamia chakkour, palestine, palestine algérie, Rabbin Benzi Gopstein,

Posté par saidabiida à 17:17 - Permalien [#]
Tags : , , ,

31 janvier 2018

MADRP Algérie: Colonel Salim Saadi héros d'Amgala 2 avait choisi un pédagogue expérimenté et des cadres opérationnels

 Colonel Salim Saadi héros d'Amgala 2 avait choisi un pédagogue expérimenté Bouzid Hammiche comme SG du Ministère de l'Agriculture car il savait que pour réussir une opération qu'on pouvait compter sur un équipe de terrain bien entraînée; Hamiche et Ahmed Bouakane ont fait des suivis de terrains avec nous sans jamais te tenir compte des caprices de l'INRA et et ont neutralisé les appétits de l'OAIC

Salim Saadi c'était vraiment  un héro qui avait restructuré et en même temps redressé l'agriculture Algérienne qui avait osé de se débarrasser des DAG, CAPRA et CAPAM en les regroupant en DAS de placer à leur têtes des Gestionnaires bien formés en gestion comptabilité en nouvelles approches techniques végétales ou animales cela avait permis aux Domaines Agricoles Socialistes d'assainir leur gestions de dégager des bénéfices et d'exporter nos produits de primeurs à partir de janvier à avril sur les marcher Européens. Alors que le prestigieux Kasdi Merbah avait opté pour une intégration agriculture élevage, la venue du  Président Chadli avec la loi de 1987 qui avait cassé l'agriculture et surtout la vulgarisation en créant des EAC et EAI privatisation masquée et anarchie etc no comment pour le reste tout la monde connait la situation actuelle des terres envahies par le béton

Il ne faut pas refaire la même erreur car, des centaines de cadres opérationnels ont été formé par Kasdi Merbah pour en cadrer l'agriculture mais ont été écartés par la dite restructuration des terres 

il faut une stratégie à l'image des grandes écoles militaires et de l'industrie militaire pour relancer l'agriculture en souffrance


30 janvier 2018

Des produits bio pour votre santé et beauté, c'est sur ce site

Des produits bio pour votre santé et beauté, c'est sur ce site

ALOESIHATY.COM

 

Posté par saidabiida à 18:32 - Permalien [#]

29 janvier 2018

MADRP Algérie: Monsieur Bouazgui, il ne faut pas que l'austérité ne touche que les services opérationnels

Voila le bureau du directeur de la vulgarisation au ministère de l'Agriculture: ces gens là n'ont jamais pensé à faire une statut pour les vulgarisateurs, ni de moyen de déplacement pour un suivi des de proximité des cultures stratégiques. on parle m^me d'un projet de "restructuration" austérité à 70dollars le baril oblige pour limiter opérationnels le nombre des services opérationnels c'est à dire les hommes de terrains au profit de l'INRA un gouffre financier qui dispose d'importants moyen sans accoucher d'une souris

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes souriantes, personnes assises, écran et intérieur
L’image contient peut-être : texte

Attention j'espère que c'est seulement une rumeur: des instituts techniques vont être jumelés et convertis en Epic pour une drôle d'austérité alors que la France maintient ces services très utiles (au moment où le baril de pétrole dépasse les 70 dollars ) . c'est un vrai suicide voire sabordage de la sécurité alimentaire car les instituts étaient les seuls services de proximité opérationnels pour encadrer la production nationale contrairement à l'INRA et l'OAIC qui sont des gouffres financiers , l'INRA devait faire la restitution de 123 PNR mais elle n'a rien produit , c'est l'INRA qu'il faut restructurer et distribuer ces moyens aux instituts; si les moyens humains et matériels de l'INRA sont redistribués à l'ITAF , l'ITGC nous n'aurons plus de problèmes d'insuffisance en blé en huile, n'en parlons pas de l'ITELV c'est une autre "perte de manches".
Monsieur Bouazgui le conseilleur INRA de France n'est pas le payeur mais le profiteur de notre fainéantise

en tout cas l'INRA d'Algérie n'a été opérationnel qu'à travers une équipe de Coréens qui travaillait sur la semence de pomme de terre, une fois les coréens partis, l'INRA abandonné la production de semences de pomme de terre sur les 40 ha

Sur caprice de l'INRA, le MADR durant la dernière décennie a financé à coup de milliard des programme nationaux de recherche en développement rural; le fonctionnaires de l'INRA et leur compères Les universitaires algériens ne remplissent pas souvent leur du envers les secteurs économiques mais en ont profité pour en faire des doctorats: à notre connaissance 123 études PNR financés par le ministère de l'Agriculture n'ont pas été restitués à leur commanditaires. L'INRA devrai organiser une rencontre (non un banquet) pour que les dits "chercheurs" restituent. c'est l'INRA qui doit disparaître du paysage agricole et non les services opérationnelles sur le terrain 

26 janvier 2018

MADRP Algérie: Monsieur Bouazgui, il ne faut pas sacrifier les services opérationnels au profit de l'INRA et l'OAIC

Suite à notre article sur la tentative de "restructuration" des services opérationnelS du MARDP tout en maintenant les gouffres financiers INRA et OAIC très nantis au détriments des instituts très présents sur le terrain , j'ai reçu ce commentaires très édifiants. Le drame de la faillite des fermes pilotes sacrifées au profit de leur tuetelle et autres prédateurs suffit car il s'est traduit par une sensible diminution qualitative et quab titatives des semences en Algérie, voici le témoignage d'un producteur 

Hamed Rabi Kahlouch Si Lakhdar , je suis entierement d'accord avec toi , moi personnellement , je suis dans le secteur apicole depuis plus de 40 années , je préside la federation nationale des apiculteurs , nous avons d'enormes difficultés , dans la pratique de tout les jours , maladies , qualités de cire importées ; bois utilisés dans la fabrication de ruches , etc , nous continuons a importer tous les intrants , les produits therapeutiques à usages veterinaires et autres , j'entends souvent parler de chercheurs ,par ci par là , dans les institutions pedagogiques Algeriennes , je vois certains opportunistes profiter de nos organisations de foires et salons du miel , pour venir éxposés leurs soit disant recherches , pour avoir une preuve pedagogique et gagner qq points dans leurs cursus , ç toujours les memes themes , qui n'aboutissent à rien , au profit de l'apiculture et de l'apiculteur , bien sûr ; ils emmargent sur le budget de recherches des differents ministere , pour ne prendre qu'un seul exemple , la parasitose VARROA , qui subsiste chez nous depuis 1981 et à ce jour , aucuns chercheurs algeriens n'a trouver de par sa recherche , un produit qui puisse , nous permettre de lutter contre cette parasitose , nous continuons jusqu'a pesent à payer des centianes de milliers d'Euros , pour importer une panoplie de produits de recherches d'université etrangeres .Je n'ais citer que le VARROA , nous avons la Loque Americaine , la Nosemose , l'Accariose etc . Alors , ou sont nos chercheurs , dans le domaine de l'apiculture . Et dire que j'entends souvent , dire qu'il y'aurait plusieurs doctorants , dans le domaine de l'apiculture , ils profitent de cette specialité pour preparer leurs doctorats , mais sans rien donner en retour . s'ajoute à cela , qu'aucuns pretendus chercheurs ne nous a organiser une conference , dans son université ou Institut aux profits des apiculteurs . Certains , attendent d'années en années , l'organisation de foires et salons du miel pour venir s'incrire , dans un programme fantaisite , d'exibition et de demonstration sommaire , qui n'apporte rien a nous apiculteurs praticiens . Il faudrait que cela change un jour et que nos supposés chercheurs dans le domaine de l'apiculture , puisse nous apporter des solutions aux problemes que nous vivons au jour le jour .M.LEKHAL - Président Federation Nle d'apiculteurs

L’image contient peut-être : texte
notre Commentaire
Lakhdar Adem
Lakhdar Adem Merci Hamed Rabi pour votre prestigieuses argumentation soutenant les services d'encadrement de proximité; je vous dirait que le Ministre est mal conseillé par des gens qui veulent nous nourrir de navets importés de Somalie. c'est vrai, seuls les fores...Voir plus

Posté par saidabiida à 13:42 - Permalien [#]

25 janvier 2018

Ministère de l'agriculture Algérie: Monsieur Bouazgui éviter l'erreur de saborder les services opérationnels mais les renforcer

Attention j'espère que c'est seulement une rumeur: des instituts techniques vont être jumelés et convertis en Epic pour une drôle d'austérité alors que la France maintient ces services très utiles (au moment où le baril de pétrole dépasse les 70 dollars ) . c'est un vrai suicide voire sabordage de la sécurité alimentaire car les instituts étaient les seuls services de proximité opérationnels pour encadrer la production nationale contrairement à l'INRA et l'OAIC qui sont des gouffres financiers , l'INRA devait faire la restitution de 123 PNR mais elle n'a rien produit , c'est l'INRA qu'il faut restructurer et distribuer ces moyens aux instituts; si les moyens humains et matériels de l'INRA sont redistribués à l'ITAF , l'ITGC nous n'aurons plus de problèmes d'insuffisance en blé en huile, n'en parlons pas de l'ITELV c'est une autre "perte de manches".
Monsieur Bouazgui le conseilleur INRA de France n'est pas le payeur mais le profiteur de notre fainéantise

en tout cas l'INRA d'Algérie n'a été opérationnel qu'à travers une équipe de Coréens qui travaillait sur la semence de pomme de terre, une fois les coréens partis, l'INRA abandonné la production de semences de pomme de terre sur les 40 ha

Sur caprice de l'INRA, le MADR durant la dernière décennie a financé à coup de milliard des programme nationaux de recherche en développement rural; le fonctionnaires de l'INRA et leur compères Les universitaires algériens ne remplissent pas souvent leur du envers les secteurs économiques mais en ont profité pour en faire des doctorats: à notre connaissance 123 études PNR financés par le ministère de l'Agriculture n'ont pas été restitués à leur commanditaires. L'INRA devrai organiser une rencontre (non un banquet) pour que les dits "chercheurs" restituent. c'est l'INRA qui doit disparaître du paysage agricole et non les services opérationnelles sur le terrain 

Suite à notre article sur la tentative de "restructuration" des services opérationnelS du MARDP tout en maintenant les gouffres financiers INRA et OAIC très nantis au détriments des instituts très présents sur le terrain , j'ai reçu ce commentaires très édifiants. Le drame de la faillite des fermes pilotes sacrifées au profit de leur tuetelle et autres prédateurs suffit car il s'est traduit par une sensible diminution qualitative et quab titatives des semences en Algérie, voici le témoignage d'un producteur 

Hamed Rabi Kahlouch Si Lakhdar , je suis entierement d'accord avec toi , moi personnellement , je suis dans le secteur apicole depuis plus de 40 années , je préside la federation nationale des apiculteurs , nous avons d'enormes difficultés , dans la pratique de tout les jours , maladies , qualités de cire importées ; bois utilisés dans la fabrication de ruches , etc , nous continuons a importer tous les intrants , les produits therapeutiques à usages veterinaires et autres , j'entends souvent parler de chercheurs ,par ci par là , dans les institutions pedagogiques Algeriennes , je vois certains opportunistes profiter de nos organisations de foires et salons du miel , pour venir éxposés leurs soit disant recherches , pour avoir une preuve pedagogique et gagner qq points dans leurs cursus , ç toujours les memes themes , qui n'aboutissent à rien , au profit de l'apiculture et de l'apiculteur , bien sûr ; ils emmargent sur le budget de recherches des differents ministere , pour ne prendre qu'un seul exemple , la parasitose VARROA , qui subsiste chez nous depuis 1981 et à ce jour , aucuns chercheurs algeriens n'a trouver de par sa recherche , un produit qui puisse , nous permettre de lutter contre cette parasitose , nous continuons jusqu'a pesent à payer des centianes de milliers d'Euros , pour importer une panoplie de produits de recherches d'université etrangeres .Je n'ais citer que le VARROA , nous avons la Loque Americaine , la Nosemose , l'Accariose etc . Alors , ou sont nos chercheurs , dans le domaine de l'apiculture . Et dire que j'entends souvent , dire qu'il y'aurait plusieurs doctorants , dans le domaine de l'apiculture , ils profitent de cette specialité pour preparer leurs doctorats , mais sans rien donner en retour . s'ajoute à cela , qu'aucuns pretendus chercheurs ne nous a organiser une conference , dans son université ou Institut aux profits des apiculteurs . Certains , attendent d'années en années , l'organisation de foires et salons du miel pour venir s'incrire , dans un programme fantaisite , d'exibition et de demonstration sommaire , qui n'apporte rien a nous apiculteurs praticiens . Il faudrait que cela change un jour et que nos supposés chercheurs dans le domaine de l'apiculture , puisse nous apporter des solutions aux problemes que nous vivons au jour le jour .M.LEKHAL - Président Federation Nle d'apiculteurs

 L’image contient peut-être : texte

 

 

Ahmed Ouyahia, sid ahmed ferroukhi, Abdelazziz bOuteflica

15 janvier 2018

Crif Islam: l'ingratitude des sionistes envers leurs sauveurs musulmans et leur ignoble complicité avec les enfants de Pétain

Ces « Justes  » musulmans qui ont sauvé des juifs pendant la seconde guerre mondiale

À New-York, une exposition dans une synagogue a mis en lumière les histoires méconnues de « Justes » musulmans qui ont sauvé des Juifs  pendant la Seconde guerre mondiale.

rop souvent opposés, juifs et musulmans partagent de nombreux traits culturels, parfois la même langue, mais également une longue histoire de coopération, de solidarité et d’assistante mutuelle.

C’est ce qu’illustre l’exposition qui se déroule à New-York, en rendant hommage à 15 « Justes » de confession musulmane qui ont sauvé des personnes de confession juive pendant la seconde guerre mondiale. Parmi elles : Behic Erkin, roi Zog I de l’Albanie, Noor Inayat Khan, Mohamed Helmy, Rifat Abdyl Hoxha, Ahmed Pacha Bey, Khaled Abdul Wahab ou encore Abdol Hossein Sardari. En détail, le parcours de ces sauveurs oubliés.

Khaled Abdul Wahab a abrité des familles juives dans sa ferme à Mahdia lorsque la Tunisie était sous occupation nazie.

« Soixante-neuf ans après avoir porté une étoile jaune sur ma poitrine dans
mon pays natal, je sais que j’ai été capable de profiter d’une longue vie
pleine, car Abdul Wahab a fait face au mal et m’a sauvée, comme il a sauvé
les autres membres de ma famille. » Eva Weisel, jeune juive sauvée par
Khaled Abdul Wahab.

Behic Erkin était à l’époque ambassadeur de Turquie en France. Il a fourni des papiers à des milliers de juifs qui avaient un lien quelconque avec la Turquie. Il concevait les plans d’évacuation pour transporter ces personnes jusqu’en Turquie en toute sécurité. L’État Turc n’était pas impliqué et les diplomates turcs ont agi de leur propre chef. On peut également citer Saffet Arikan, ambassadeur à Vichy (1942-44), et Kudret Erbey, consul général à Hambourg (1940-45).

Le diplomate iranien Abdol Hossein Sardari a aidé des milliers de Juifs iraniens à fuir les soldats nazis en leur délivrant des passeports. Il demanda à plusieurs reprises que les Juifs d’Iran et d’Asie centrale, vivant en France occupée, soient exemptés des mesures antijuives décrétées par les autorités françaises et allemandes.

Noor Inayat Khan a été pendant la Seconde guerre mondiale une agent du Special Opérations Executive et s’engage très tôt dans la résistance. Envoyée en France comme agent de radio, elle permet la transmission de messages importants. Dénoncée elle sera envoyé en prison et malgré des tentatives d’évasion, elle sera déportée. Puis en 1944, elle est transférée à Dachau où elle sera violemment battue, torturée puis fusillée.

Le film « Des hommes libres » avait retracé la résistance de certains fidèles de la mosquée de Paris. Plusieurs algériens ont aidé des juifs durant l’Occupation nazie de la France des enfants de Pétain. Le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Kaddour Benghabrit, avait permis à une centaine de personnes juives de se faire passer pour musulmans. En effet, les juifs sépharades parlaient arabes et étaient circoncis, il était donc assez facile de les faire passer comme musulmans.